Actualité


Meurtre de Carmelo Castronovo : Kévin Weber avoue avoir porté des coups à la victime

Meurtre de Carmelo Castronovo : Kévin Weber avoue avoir porté des coups à la victime

Coup de théâtre aux assises de la Moselle ce matin ! Kévin Weber reconnait avoir tué Carmelo Castronovo !

C’est un revirement de situation qui a eu lieu ce matin lors du procès du meurtre de Carmelo Castronovo. Kevin Weber, le principal suspect a reconnu avoir porté des coups sur ce jeune homme de 27 ans dont le corps avait été retrouvé sans vie le 08 décembre 2013 à Vahl-Ebersing.

« J’étais incapable de le dire jusqu’ici, mais il est temps de parler. La famille a le droit de savoir », a-t-il déclaré ce matin. Alors qu’il niait depuis 3 ans maintenant, l’accusé « a commencé à libérer sa conscience ce matin en reconnaissant avoir une part de responsabilité dans la mort brutale de Carmelo Castronovo » raconte le Républicain Lorrain.

Cet après-midi, Kévin Weber a déclaré avoir fixé un rendez-vous à Carmelo Castronovo le soir du 04 décembre 2013. Une fois arrivé sur place, il raconte avoir pris un marteau avant de frapper la victime jusqu'à ce qu'elle perde connaissance.

Rappel des faits

Cette nuit du 04 au 05 décembre 2013, la compagne de Carmelo Castronovo s’inquiète. Son conjoint n’est toujours pas rentré au domicile (à Leyviller) après avoir quitté son poste de travail au sein de l’entreprise Neuhauser à Folschviller.

Une situation inhabituelle et inquiétante pour sa conjointe qui décide d’alerter les gendarmes. Elle reçoit pourtant un message dans lequel il indique qu’il est en route. Mais ensuite, d’autres messages suivent, toujours du portable de Carmelo Castronovo. Des SMS qui expriment une volonté de prendre du recul et de partir dans le sud de la France.

Sa concubine a des doutes. Elle sent qu’il y a un problème et que ce n’est pas Carmelo qui lui écrit. Elle pense tout de suite à Kévin Weber, son ex-conjoint, mais aussi collègue de travail de Carmelo. Avant d’être avec ce dernier, sa compagne était Pacsé avec Kévin Weber. Un PACS dans lequel se trouvait, selon les dires du suspect, une close particulière : « si l'un des partenaires décide de mettre fin à ce pacte, celui-ci devra verser une indemnité de 15 000 € pour le préjudice. Une somme multipliée par trois en cas de tromperie ».

L’ex-conjoint, principal suspect

Toujours est-il que Carmelo Castronovo n’est jamais rentré ce soir-là. Il a été retrouvé sans vie, 3 jours plus tard le long d’un chemin à Vahl-Ebersing. Son corps était torse nu, sur le dos. Il lui manquait une chaussure et il y avait beaucoup de sang dans sa capuche.

L’autopsie a révélé plusieurs plaies au crâne. Carmelo Castronovo aurait été frappé par un tiers avec un objet contondant. Selon le médecin-légiste, il était encore en vie quand il a été « déposé » à cet endroit, avant de succomber à ses blessures. Immédiatement les yeux des enquêteurs se tournent vers Kévin Weber. Il pourrait être l’ex-conjoint qui veut ses 45 000 euros (de la close du PACS) et qui est prêt à tout pour les récupérer…

Lors de son audition, Kévin Weber dit aux enquêteurs qu’il était hospitalisé au moment de la disparition de Carmelo. Ce qui s’est révélé faux (même s’il était en arrêt de travail). Lors des investigations, les gendarmes découvrent des traces d’ADN de Kévin Weber, dans la voiture de la victime. Il est placé en garde à vue.

Le suspect revient sur ses déclarations

A plusieurs reprises, Kévin Weber a changé de version. Après avoir dit qu’il était hospitalisé ce soir du 04 au 05 décembre, il affirme aux gendarmes ne jamais être sorti de chez lui. Il dit ensuite être finalement allé travailler. Mais confronté aux résultats ADN, il déclare finalement avoir retrouvé Carmelo ce soir-là. Et explique que la victime voulait lui donner sa voiture pour lui régler les 45 000 euros. Mais il assure que Carmelo Castronovo était vivant qu’il est rentré chez lui. Kévin Weber est mis en examen pour assassinat le 23 décembre 2013 avant d’être placé en détention.

Radio Mélodie

| mardi 18 octobre 2016 à 15:00

Actualité

Le E-sport au soutien du Téléthon durant tout le week-end

05/12/2020

Actualité

Sarreguemines : Tous les élèves du collège Fulrad réunis pour une chorégraphie

05/12/2020

Actualité

Sarreguemines : le Saint-Nicolas à la rencontre des écoliers

04/12/2020

Actualité

Fonds de soutien à l'investissement industriel : 29 entreprises de la région concernées

04/12/2020

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.