Actualité


Coups de feu dans un lycée à Grasse

Coups de feu dans un lycée à Grasse

MAXPPP

FUSILLADE A GRASSE : Les lycéens de Sarreguemines réagissent !

Ce jeudi matin, un lycéen de 17 ans est entré dans un établissement de Grasse lourdement armé. 3 personnes ont été blessées par des plombs. Nous avons voulu connaître la réaction des lycéens de Moselle.

Lucie, Anaïs, Olivier, Alexandre et Belinda sont étudiants au lycée Henri Nominé à Sarreguemines.

Ils ont tous été choqués qu’un tel événement ait pu avoir lieu en France.

Son N°1 - Coups de feu dans un lycée à Grasse

Mais alors, pensent-ils qu’une telle attaque puisse avoir lieu dans leur lycée ?

Son N°2 - Coups de feu dans un lycée à Grasse

La plupart d’entre eux ont déjà pensé à la possibilité que ça arrive dans leur lycée.

Et forcément, ça leur fait un peu peur.

[son]3[/son]

Une chose est sûre cette fusillade a beaucoup touché les lycéens de tout le pays.

Mais ce n’est pas ça qui les empêchera de se lever chaque matin pour venir étudier !

 

Le récapitulatif des faits :

Informations à 14h :

On a appris il y a quelques minutes qu'une fusillade a eu lieu au lycée Alexis-de-Tocqueville de Grasse.

Le gouvernement a directement déclenché l'alerte attentat SAIP. On rappelle qu'il s'agit d'une application d'alerte et d'information des populations en cas de crise.

Selon les premières informations, un jeune homme aurait été interpellé. Il était apparemment lourdement armé.

Il y aurait plusieurs blessés.

Informations à 14h10 :

La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, se rend sur place, a indiqué le ministère sur Twitter.

Sur Twitter, le recteur de l'Académie de Nice annonce la création d'une cellule de crise et le confinement de tous les établissements scolaires de Grasse.

Informations à 14h35 :

"Les élèves du lycée Tocqueville de Grasse sont en sécurité. Parents ne vous déplacez pas". C'est ce qu'indique la préfecture des Alpes-Maritimes.

L'académie de Nancy-Metz n'a pas donné pour l'instant suite à notre interview concernant la sécurité des lycées. Les proviseurs, eux, n'ont pas le droit de répondre aux médias à ce type de sujet.

 Informations à 15H00 : Photo AFP - Valery Hache

L'enquête ouverte après la fusillade ne s'oriente pas sur la voie du terrorisme, a déclaré à l'AFP le président de la région Paca, Christian Estrosi.

La fusillade a fait au moins "trois blessés légers", a indiqué Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur. C'est le bilan que l'on peut établir avec "certitude" mais "il pourrait évoluer", a-t-il ajouté.

(Photo : MAXPPP)

Photo de l'évacuation du lycée visé par l'attaque.

 Informations à 16H20 :

Huit personnes ont été légèrement blessées, selon le ministère de l'Intérieur. Trois d'entre elles, blessées par des plombs, ont été emmenées à l'hôpital.

Radio Mélodie

| jeudi 16 mars 2017 à 14:01

Société

Saint-Avold : les Gilets jaunes mobilisés ce week-end

24/10/2021

Actualité

Le Moulin d'Eschviller se met aux couleurs d'Halloween !

23/10/2021

Sortie

Concert, kirb et Halloween : les idées de sortie du week-end

23/10/2021

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.