Actualité


Crise des policiers à Freyming : les chefs sur le départ

Crise des policiers à Freyming : les chefs sur le départ

Depuis le suicide d'un policier le 21 janvier, les policiers de Freyming-Merlebach et de Saint-Avold ont sonné la révolte. Pour eux, le lien est rompu avec la hiérarchie. Selon eux, leur façon de fonctionner a semé de nombreux problèmes dont le décès de leur collègue.

Hier, une réunion extraordinaire du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) a eu lieu en présence du syndicat Unité-SGP Police Force Ouvrière, du préfet de la Moselle, Didier Martin, et du directeur départemental de la sécurité publique, Hervé Niel. 

La décision a été prise d'écarter les deux chefs de service selon le Républicain Lorrain.

Autre décision. Celle de créer une brigade de nuit regroupant Saint-Avold, Freyming-Merlebach et Forbach.

Cédric Kempf

| samedi 3 février 2018 à 12:36

Actualité

Grande-Rosselle : Il disjoncte car sa manette de console de jeux est cassée

17/02/2020

Actualité

Grosbliederstroff : ils jettent des pierres du pont de l'amitié

17/02/2020

Actualité

Haguenau : un militaire meurt sur l'opération Barkhane

17/02/2020

Actualité

Pinceau d'Or 2019 : Philippe Degott à la 7ème place

17/02/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.