Actualité


Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

Le service d'urologie en plein déménagement

L’année 2017 a été une année de transition pour les hôpitaux de Sarreguemines !

On parle du centre hospitalier mais également du CHS où près de 2400 professionnels de santé travaillent. Dans un contexte où la contrainte économique est très forte, Guillaume Flück, directeur adjoint aux hôpitaux de Sarreguemines assure que le bilan a été positif. Au centre hospitalier par exemple, les soins ont pu être de qualité malgré les difficultés.

Son N°1 - Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

Au CHS, le déficit 2017 s’élève à 450.000€. Et là aussi, la prise en charge des patients a évolué.

Son N°2 - Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

Les hôpitaux de Sarreguemines ont dû faire face à de fortes problématiques en 2017 notamment vis-à-vis d’une population vieillissante et d’un manque de médecins.

[son]3[/son]

L’année 2018 devrait être une année d’accélération dans les changements. Toujours dans but d’apporter aux patients les soins les plus adaptés.

Du changement et des projets dès 2018

L’année 2018 est marquée par de gros projets pour les hôpitaux de Sarreguemines ! Guillaume Flück, fait le point avec nous sur les projets du CHS.

Son N°4 - Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

UMD = Unité pour malades difficiles

Pour ce qui est de l’actualité fraiche du centre hospitalier spécialisé, il est en train de passer une certification. Pour ça 4 experts visiteurs se rendent sur place. Le but est d’évaluer l’établissement.

Son N°6 - Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

Actuellement, le CHS est en catégorie B (A étant le meilleur niveau et E le pire). Les résultats seront connus dans quelques mois.

Du côté du centre hospitalier, le plus gros chantier est presque terminé : il s’agit du regroupement des pôles. La semaine dernière par exemple, le service d’urologie est passé du 4ème au 3ème étage.

Son N°5 - Hôpitaux de Sarreguemines : Garantir des soins de qualité aux patients dans un contexte difficile

D’autres travaux vont également débuter pour la création du pôle de médecine nucléaire pour une livraison prévue à la rentrée 2019. 

Margot Benabbas

| mardi 27 mars 2018 à 05:11

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.