La Mélodie Family


Naturopathie : Notre santé et notre planète

Naturopathie : Notre santé et notre planète

Quelle alimentation pour la santé de la planète et la nôtre?

 

Manger sainement s’avère aussi bon pour notre santé que pour celle de la planète. Voici la conclusion d’une commission de 37 scientifiques issus de 16 pays. Commission qui s’est tenue en début d’année.

Trop de sucre, trop de graisses saturées favorisent l’obésité, les maladies cardiovasculaires et l’émergence des cancers.

Nous mangeons globalement trop alors que les pays en voie de développement eux, sont souvent sous-alimentés. D’un côté, des maladies métaboliques dues à la malbouffe, de l’autre des carences en tous genres.

Il faudrait  manger moins de viande. Moins en quantité et moins souvent. Davantage de légumes. L’assiette idéale serait pour moitié de légumes, ¼ de  féculents et ¼ de protéines à diversifier entre œufs, poisson, viande en privilégiant la volaille ou encore des protéines végétales à mettre plus souvent au menu. C’est-à-dire en associant céréales et légumineuses, châtaignes, oléagineux (famille des noix) pour un apport protéique de bonne qualité. Privilégiez les céréales complètes à condition qu’elles soient biologiques car c’est dans l’enveloppe du grain que se concentrent les pesticides.

Pourquoi des céréales complètes ?  D’une part, parce qu’elles sont plus nourrissantes, d’autres part plus riches en fibres,  elles rassasient davantage combattent la constipation et piègent une partie des graisses et des sucres présentent en excès dans notre alimentation et de ce fait, elles préviennent certains cancers tel celui du colon. Enfin, elles sont plus riches en minéraux tels que le magnésium par exemple.

 

Consommer davantage de produits de saison et du terroir. Pourquoi ? Il est bon de rappeler qu’un fruit ou légume spécifique de la saison et de la région où nous séjournons apportera plus d’énergie à notre organisme qu’un légume ou fruit ayant voyagé, même dans un délai court en provenance d’une autre zone climatique. Il est primordial de vivre en symbiose avec son milieu. Voilà pourquoi les fruits et légumes nous aident à nous adapter aux conditions climatiques et il est aussi peu recommandé de manger un  fruit d’été  en hiver que de manger un fruit exotique au pôle nord. D’autre part, cela contribuerait à réduire la taxe carbone.

 

Appliquer ces conseils aurait un impact positif sur l’environnement et permettrait de stabiliser les émissions de gaz à effet de serre et de ne pas augmenter les superficies des terres occupées par l’agriculture tout comme la consommation d’eau de surface ou celle  des nappes phréatiques.

 

Pour vous accompagner dans votre démarche de santé, Christiane Barbiche praticienne naturopathe, vous reçoit sur RDV au 06 36 00 92 81.

 

 

 

 

 

Radio Mélodie

| jeudi 17 octobre 2019 à 10:03

La Mélodie Family

Recette : Garbure

20/11/2019

La Mélodie Family

Les Ateliers de Rachel : Faire sa couronne de l'Avent

20/11/2019

Le Grand Réveil

L'invité du Grand Réveil : Patrick Dépret

20/11/2019

Le Grand Réveil

Deux musiques pour se détendre au volant lorsqu'on est stressés !

20/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.