Le Grand Réveil


L'invitée du Grand Réveil : Marie-Françoise Thull

L'invitée du Grand Réveil : Marie-Françoise Thull

Crédit photo : Shutterstock

Marie-Françoise Thull présidente de la fédération de Moselle du secours populaire.

Le taux de pauvreté est en hausse en France. Selon un sondage de l’INSEE, la pauvreté a augmenté en 2018 pour atteindre 14,7% de la population. Plus de 9 millions de Français vivent avec moins de 1050€ par mois pour un célibataire sans enfant.

La pauvreté augmente en France mais quelle est la situation en Moselle ?

Malheureusement la situation en Moselle n’est pas meilleure. On est sur un taux de 14,3% de personnes en situation de pauvreté, et c’est une très grande pauvreté. La moitié de ces personnes vivent avec moins de 800€ par mois.

Les personnes pauvres sont donc nombreuses et parmi elles il y a forcément beaucoup d’enfants. Quel pourcentage représentent-ils ?

Presque la moitié des personnes en situation de pauvreté, en tout cas 41% des personnes en situation de grande pauvreté sont des mineurs, donc les enfants sont très touchés par ce fléau.

Vous occupez-vous de beaucoup d’enfants en Moselle ?

Oui nous avons beaucoup d’enfants, mais malheureusement beaucoup je pense passent à travers les mailles. En Moselle il y a environ 143 000 personnes en situation de grande pauvreté, dont près de la moitié sont des enfants. Et nous suivons en Moselle environ 3 000 enfants. Donc on est très loin du compte.

Comment peut-on aider ces enfants ?

Il faut déjà aider le secours populaire, on a besoin de bénévoles, on a besoin d’argent, ces personnes manquent de tout. On investit beaucoup sur les enfants à travers notre mouvement d’enfants copains du monde. On essaye de les impliquer, de leur redonner envie, de leur redonner espoir. Et dans notre sondage, ce qui est remarquable, c’est que 82% des enfants veulent s’investir pour aider et pour sortir leurs copains de la pauvreté.

Donc on les aide comment, pendant la période des vacances on va les aider à avoir du temps libre, avoir des loisirs, mais pas seulement ?

Non, bien sûr, on va rentrer dans notre campagne des "pères-noël verts", donc on va essayer de récolter des jouets neufs, puisqu’à noël on offre les jouets aux parents qui eux, les offrent aux enfants. On essaye de rétablir ce lien parent-enfant qui généralement n’existe plus. Ce sont souvent les enfants qui tiennent la famille, donc on essaye de les remettre à leur situation d’enfants et de permettre aux parents de les gâter pour Noël. Si les personnes veulent nous aider, ils peuvent nous envoyer des jouets neufs, ou nous donner des chèques, et vous bénéficiez bien sûr d'une réduction d’impôt. Mais nous avons vraiment besoin que tout le monde s’y mettent. Je crois que la solidarité est la clé, tout le monde peut agir, mais c’est urgent.  

 

 

 

 

Radio Mélodie

| lundi 21 octobre 2019 à 08:55

La Mélodie Family

Recette : Garbure

20/11/2019

La Mélodie Family

Les Ateliers de Rachel : Faire sa couronne de l'Avent

20/11/2019

Le Grand Réveil

L'invité du Grand Réveil : Patrick Dépret

20/11/2019

Le Grand Réveil

Deux musiques pour se détendre au volant lorsqu'on est stressés !

20/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.