Actualité

Le parc Walygator Grand-Est attend avec impatience sa réouverture


par Margot Benabbas
jeudi 15 avril 2021 à 08:57

Le parc Walygator Grand-Est attend avec impatience sa réouverture
Photo : Facebook - Walygator Parc

Son N°1 - Le parc Walygator Grand-Est attend avec impatience sa réouverture

Laurent Muller, Directeur du parc Walygator Grand-Est à Maizières-lès-Metz

Vous êtes le directeur de Walygator depuis mars 2020, période à laquelle le coronavirus est apparu dans nos vies.14 mois plus tard, quel bilan tirez-vous depuis votre prise de fonction ?

Je ne m'attendais pas à ça. A plusieurs niveaux. Je ne m'attendais pas à un coronavirus, un confinement, à une année compliquée avec une gestion de bon père de famille mais avec également une équipe motivée, qui s'est impliquée pour essayer de faire de cette saison 2020 une saison des plus positives possibles. Parce qu'évidemment il y a eu des différences flagrantes par rapport aux années précédentes, il y a eu une jauge d'accueil. Donc non je ne m'attendais pas à ça et puis en même temps ça permet de rentrer directement dans le vif du sujet et de devenir plus opérationnel. 

La saison 2021 devait commencer pour vous le 24 avril prochain. Ce ne sera pas possible à cause du confinement.  Vous espérez pouvoir ouvrir bientôt ?  Quels sont vos objectifs pour réussir cette saison ?

Aujourd'hui, nous n'avons pas trop de visibilité, le Président a parlé de commencer à vouloir envisager des réouvertures selon les secteurs à partir du 15 mai. Mais aujourd'hui j'ai l'impression qu'avec le pic qui n'est pas encore atteint, on ne se sait pas trop où on va. On aimerait rouvrir le plus rapidement possible. Chaque jour où on n'ouvre pas c'est du chiffre d'affaires en moins c'est des salariés en moins et c'est pas très bon ni pour le parc ni pour les visiteurs qui ont envie de se distraire et de se changer les idées. Ni pour les finances de la société bien entendu. 

Seriez-vous prêts pour une réouverture ? Avec quelles mesures ? 

De toute façon, nous avons travaillé dès l'an dernier, dès le mois de mars sur un protocole sanitaire qui est là pour préserver la santé et la sécurité de nos salariés puis de nos visiteurs et prestataires. Nous avons eu la chance de n'avoir aucun cluster. Et ça a été difficile à faire appliquer par moment parce que tout le monde n'était pas réceptif au niveau des visiteurs. Et puis à partir du moment où le masque est devenu vraiment obligatoire, c'est allé un peu plus facilement. Mais de toute façon ce protocole il existe, il va être renforcé bien entendu. La jauge elle avait été instaurée à 5000 visiteurs. Nous en fonction des m² par personne on aurait pu laisser entrer 6092 personnes dans le parc on nous a demandé de limiter à 5000. Donc oui on est prêt. 

Avec des attractions en stand-by, cela a permis des révisions complètes ?

Nos attractions sont révisées tous les ans. Cette année ça a été particulier. Aujourd'hui, tout n'est pas encore terminé parce que le coronavirus, le canal de Suez aussi... il y a des délais beaucoup plus importants dans les livraisons de pièces, dans les services et commandes de prestations. Aujourd'hui on rencontre de grandes difficultés pour être livré à temps. On continue et tous les ans il y a plus ou moins 1 million d'euros qui sont dépensés pour de la maintenance. Donc ça c'est quelque chose d'important pour notre société, nos salariés, le groupe et surtout la sécurité de nos visiteurs. 

Pour la réouverture y a-t-il des nouveautés de prévus pour les visiteurs ? 

On aimerait bien. Mais il faut aussi faire attention aux finances. Il y a effectivement un gros budget qui a été alloué. Et si le gouvernement nous autorise rapidement à ouvrir notre salle de spectacle, il y aura le spectacle de magie de Tim Silver, un tout nouveau spectacle avec un gros budget. Ce sera la nouveauté de l'année et puis le changement de nom avec une nouvelle mascotte, de nouvelles couleurs. Donc oui il y a quand même des nouveautés cette année, bien sûr. 


Dans le reste de l'actu...

Covid-19, variole du singe : quelle est la situation sanitaire en Moselle ?

il y a 5 h 11 min

Qu'est-ce qui vous attend lors de la 16ème édition du Rallye d'Alsace-Bossue ?

il y a 8 h 20 min

Woustviller : Sankalpa : le premier roman de Magali Colin, professeure documentaliste

il y a 8 h 31 min

Sarreguemines et Farébersviller vont perdre l'enseigne Camaïeu

il y a 20 h 2 min

Farébersviller : Le directeur du centre commercial B'Est alerte sur les difficultés de recrutement et la motivation des demandeurs d'emploi

il y a 20 h 29 min

Des députés de gauche et de la majorité ne veulent pas jouer au football avec des élus du Rassemblement National

il y a 23 h 33 min

Une journée pour promouvoir la ''mobilité douce'' à Sarreguemines

il y a 1 jour 4 h 16 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa marche et course du ruban rose revient dimanche à Saint-Avold

il y a 6 h 6 min

Flash InfoLe tirage au sort du 5ème tour de la Coupe de France a eu lieu hier et il va y avoir de belles rencontres 

il y a 6 h 6 min

Flash InfoLe stationnement va devenir gratuit à Freyming-Merlebach

il y a 6 h 7 min

Flash InfoLe dernier marché des saveurs de l’année aura lieu ce samedi à Forbach

il y a 22 h 27 min

Flash InfoUne impressionnante collision en chaîne a eu lieu ce matin à l’entrée de Macheren

il y a 22 h 29 min

Flash InfoUne grève interprofessionnelle va toucher la Moselle ce jeudi

il y a 22 h 33 min

Flash InfoLe directeur du centre commercial B’EST à Farébersviller se dit désabusé face aux difficultés à recruter

il y a 22 h 36 min

Voir toute l'actu