Actualité

Le bien-être animal est au cœur de la ferme Harlé à Hilbesheim


par Cédric Kempf
vendredi 7 mai 2021 à 05:06

A Hilbesheim, la ferme de Kévin Harlé prône le bien-être animal avant tout ! Tout se fait à l'ancienne sur l'exploitation et les animaux ont de l'espace pour vivre. Un gage de qualité lorsque la viande est transformée et arrive dans l'assiette du client. Cédric Kempf s'est rendu sur place.

Son N°1 - Le bien-être animal est au cœur de la ferme Harlé à Hilbesheim

Kévin Harlé est éleveur/engraisseur. Mais ce qui compte pour lui, c'est le bien-être animal. Les porcs ont de l'espace.

Ah oui, ils sont carrément libres ! Par rapport à un système caillebotis, ils ont trois fois la place.

Et ça va bien plus loin.

La deuxième particularité c'est qu'ils ont le droit de jouer, donc ils ont des petits jouets en bois, ils sont sur de la paille, ils n'ont pas les queues coupées, ni les dents. C'est fait à l'ancienne comme le grand-père.

Les porcs sont nourris sur paille avec des céréales issues de la ferme. Tout un processus qui se ressent ensuite dans l'assiette du client.

Notre système fait que la viande est beaucoup plus ferme, elle n'est pas pisseuse. Elle tient plus longtemps. Du fait qu'ils mangent de la paille, il y a du fer à l'intérieur, ça colore la viande. La viande n'est pas pâle, elle est rouge.

Un travail qui prend plus de temps mais l'éleveur n'est pas aidé avec la hausse des charges fixes.

Un cochon mange 2.5 kgs par jour. Il mange principalement du blé et de l'orge. C'est nos matières premières. Par exemple, le blé l'année dernière c'était 170 euros, aujourd'hui c'est 230 euros alors que le cochon on ne le vend pas plus cher.

Néanmoins, Kévin va continuer à investir avec notamment une maternité unique en son genre pour les truies. Grâce à ça, elles seront libres plus rapidement.

Les truies sont bloquées pendant 1 mois le temps que les porcelets soient sevrés. Chez nous, l'objectif c'est qu'elles soient bloquées que 4 jours et qu'elles aient un endroit pour qu'elles puissent sortir avec leurs porcelets dans de la paille.

Un nouveau bâtiment d'engraissement va voir également voir le jour. Coût du projet : 300 000 euros.

Kévin Harlé est aussi président du magasin Chez les p'tits paysans à Mittelbronn. Là-bas, on retrouve 500 produits de 50 producteurs du secteur.


Dans le reste de l'actu...

5 choses à découvrir au pays de Sarrebourg

il y a 13 h 32 min

Tournoi des communes : Sarre-Union sera-t-elle élue petite ville préférée des auditeurs ?

il y a 13 h 32 min

Moselle : Notre sélection de choses à faire pour le week-end

il y a 13 h 35 min

Sarralbe : Des séances de natation gratuites pour apprendre à nager

il y a 1 jour 13 h 31 min

Tournoi des communes : Farébersviller sera-t-elle élue petite ville préférée ?

il y a 1 jour 13 h 33 min

Bitche : L'ancien maire de Bitche, Edmond Stenger, est décédé

il y a 2 jour 3 h 57 min

Tournoi des communes : Bitche sera-t-elle élue petite ville préférée des auditeurs ?

il y a 2 jour 12 h 57 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa préfecture des Vosges prolonge l’interdiction des feux d’artifice dans le département

il y a 2 h 26 min

Flash InfoLe calme aura été de courte durée : un nouvel épisode de chaleur est prévu la semaine prochaine dans la région !

il y a 2 h 35 min

Flash InfoLe canton de Freyming-Merlebach a une nouvelle conseillère départementale !

il y a 2 h 36 min

Flash InfoA quelques jours de la rentrée, l’école Ecréadys de Sarreguemines a reçu un beau chèque

il y a 2 h 37 min

Flash InfoLe coureur local Yann Schrub participera à l’épreuve du 10 000m ce dimanche 

il y a 10 h 31 min

Flash InfoQuentin Bigot a terminé 7ème des championnats d’Europe

il y a 10 h 32 min

Flash InfoCe week-end, c’est le 1er tour de la coupe de France de foot 

il y a 10 h 32 min

Voir toute l'actu