Société

Sarreguemines : une classe de maternelle pour l'insertion des enfants atteints d'autisme


par Margot Benabbas
mercredi 17 novembre 2021 à 06:57

Sarreguemines : une classe de maternelle pour l'insertion des enfants atteints d'autisme

Une classe vient d’ouvrir pour les élèves de maternelle souffrant de troubles autistiques à l’école des Faïenceries à Sarreguemines. Cette UEMA (Unité d’enseignement maternelle autisme) accueille 7 enfants depuis la rentrée à l’école des faïenceries. Reportage au cœur de ce dispositif qui représente beaucoup d’espoir pour les parents.

Son N°1 - Sarreguemines : une classe de maternelle pour l'insertion des enfants atteints d'autisme

C’est au printemps dernier que l’école des Faïenceries a appris qu’une UEMA allait pouvoir y ouvrir. Très vite, les équipes de l’école, mais aussi de l’ARS et de l’Education Nationale se sont mobilisées. Le 20 septembre, 7 élèves âgés de 3-4 ans et souffrant de troubles autistiques ont pu y être accueilli.

C'est des enfants qui aujourd'hui n'auraient pas pu accéder à une petite section de maternelle ou alors une petite section avec un accompagnant et sans doute avec un certain nombre de difficultés qui ne seraient pas du tout travaillées sur le plan de l'autisme, en fait. 

Marie-Pierre Grandidier est directrice du pôle enfance du groupement de coopération 3S (Sarre Synergie Solidarité). Elle fait partie de ceux qui ont permis l’ouverture de cette structure. Mais plus directement sur le terrain, on retrouve une enseignante, 4 éducatrices et une psychologue à mi-temps.

Anne Bour est l’une des éducatrices spécialisées.

Pour l'instant on travaille plus pour qu'ils comprennent la structure du temps : les temps d'accueil, les temps de récré, les temps de repas etc. Entre, on fait des petites activités avec eux qui vont les amener petit à petit vers des activités plus scolaires entre guillemets. 

Anne peut compter sur l’appui d’une psychomotricienne, d’une orthophoniste ou encore d’un ergothérapeute. Les locaux sont d’ailleurs adaptés comme le confirme Anne, et Emmylou Roock, la psychologue.

Tout est adapté, on a 2 salles de classe pour pouvoir bien séparer les enfants en fonction des uns et des autres. On s'adapte, on fait du sur-mesure pour les enfants. 

C'est une salle qui est un peu aménagée sur le plan sensoriel aussi. Que ce soit au niveau des lumières qui sont moins agressives, des rideaux occultants, beaucoup de choses pour répondre à leurs particularités sensorielles, pour qu'ils soient le plus à-même de se concentrer sur ce qu'on veut leur apprendre. 

 

L’objectif de cette classe est d’accompagner les élèves vers leur inclusion. Quand ils sont prêts, ils participent à de cours moments dans les classes de maternelle traditionnelles. D’après une étude menée au niveau national, un enfant sur deux en UEMA arriverait à accéder à un cycle traditionnel par la suite.

L'académie mobilisée en faveur de l’insertion des élèves en situation de handicap

Ce lundi, le recteur Jean-Marc Huart a découvert l’UEMA et les personnes qui y travaillent au quotidien.

Son N°2 - Sarreguemines : une classe de maternelle pour l'insertion des enfants atteints d'autisme

Il y a 28 unités d'enseignement en Grand Est pour des élèves autistes en école maternelle. Il y en a 6 dans l'académie Nancy-Metz. Ce sont effectivement des unités d'enseignement qui fonctionnent bien par une collaboration entre la sphère médico-sociale et la sphère Education Nationale, et qui permet à ces enfants de vivre une scolarité, de vivre une sociabilité qui soit la plus normale possible compte tenu de leur handicap. 

L’UEMA de Sarreguemines est la 3ème à ouvrir en Moselle après Metz et Thionville. D’autres pourraient suivre.

Jean-Marc Huart s’est également rendu à l’école de Bellevue à Forbach, où une classe utilise l’outil Rev’Tascol. Il a pour objectif de faciliter l’intégration des élèves présentant des troubles de l’autisme au sein de la classe.

Depuis 2017, l’académie de Nancy-Metz a permis la scolarisation de 20% d’élèves supplémentaires en situation de handicap, quel que soit le handicap.


Dans le reste de l'actu...

Sarreguemines : L'espoir aéronautique ouvre ses portes à l'occasion de la Fête de l'aviation

il y a 1 jour 17 h 5 min

Moselle - Bas-Rhin : Aviation, visite de fermes ou festival du jeu : voici ce qui vous attend ce week-end

il y a 1 jour 21 h 56 min

Chômage partiel, télétravail, prestations familiales... les frontaliers face à la complexité administrative

il y a 1 jour 22 h 5 min

Sarreguemines : Patrick Schulz en connait un rayon sur la pâtisserie chez Cora, et ça depuis 40 ans !

il y a 1 jour 22 h 9 min

Guéblange-lès-Dieuze : 2 hommes meurent dans le crash d'un ULM, juste après le décollage

il y a 2 jour 13 h 49 min

Saverne : Chez Kuhn, Claude Martin est ouvrier mais aussi le Père Noël depuis plusieurs années

il y a 2 jour 14 h 16 min

Farébersviller : B'Fun Park : des nouveautés arrivent pour le mois de novembre

il y a 2 jour 17 h 24 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Région Grand Est accélère la transition écologique des lycées

il y a 1 jour 10 h 36 min

Flash InfoUn accident provoque des ralentissements dans la zone commerciale de Sarrebourg

il y a 1 jour 10 h 37 min

Flash InfoLa Sarre et la Moselle vont travailler ensemble pour éviter les pollutions aquatiques dans les cours d’eau transfrontaliers

il y a 1 jour 10 h 37 min

Flash InfoStan Wawrinka s’est imposé hier face à Medvedev lors des 8èmes du Moselle Open de tennis

il y a 1 jour 20 h 11 min

Flash InfoL’année scolaire a à peine débuté qu’on connaît déjà les dates d’examens

il y a 1 jour 21 h 6 min

Flash InfoVous pouvez aller écouter le brame du cerf au parc Sainte-Croix de Rhodes

il y a 1 jour 21 h 6 min

Flash InfoL’événement « De Ferme en Ferme » revient ce dimanche

il y a 1 jour 21 h 18 min

Voir toute l'actu