Economie

A Holving, le traiteur Jean-Michel Gayer subit la 5ème vague de Covid-19


par Cédric Kempf
vendredi 10 décembre 2021 à 05:48

Depuis bientôt 2 ans, son quotidien est bouleversé par la crise sanitaire, les décisions du gouvernement, et surtout les annulations. Ce sera une nouvelle fois le cas pour ces fêtes de fin d’année.

Son N°1 - A Holving, le traiteur Jean-Michel Gayer subit la 5ème vague de Covid-19

Le coup derrière la tête, Jean-Michel l’a eu lundi soir suite aux annonces du Premier Ministre. Les fêtes dans les entreprises et fêtes privées doivent être reportées. Et les conséquences ont été directes.

Certains ont purement et simplement annulé, d'autres qui voulaient quand même organiser quelque chose puisque ça faisait deux ans qu'ils n'avaient rien organisé, ont opté pour des versions box repas.

Heureusement, il y a des alternatives car la marchandise est là. C’est comme ça qu’un banquet de 300 personnes à Saint-Avold a pu être sauvé.

On avait déjà rentré toutes nos saint-jacques, toutes nos gambas, nos volailles... Tout était là, et s'ils annulaient purement, je perdais toute la marchandise. On a négocié ensemble pour trouver la fameuse box en drive.

Pourtant, l’horizon s’était éclairci au mois de juin.

On avait quand même retrouvé un rythme de croisière, et on ne pensait sincèrement pas en arriver à des annulations comme ça, donc oui, c'était un choc considérable.

Jean Michel Gayer ne fera rien à Nouvel An. Heureusement, Noël sauvera un peu son mois de décembre.

J'ai eu à ce jour, et j'ose espérer que ça ne change pas, aucune annulation. Au contraire, notre carnet de commande est vraiment considérable. Les gens, ils ont quand même envie de faire la fête en petit comité chez eux.

Avant Covid, son chiffre d’affaires atteignait les 600 000 euros, à l’heure actuelle il n’est qu’à 240 000. Sa zone de chalandise est passée de 25 à 40km pour avoir des clients. Enfin, il est passé de 7 à 5 employés.

Tout à fait, oui, ça a été très très compliqué. Encore aujourd'hui, on n'arrive pas à retrouver l'équipe qu'on avait avant.

Le traiteur d’Holving est d’ores et déjà inquiet pour ce qui l’attend en 2022.


Dans le reste de l'actu...

Schorbach : 23 salariés travaillent en permanence grâce aux Restos du cœur

il y a 2 jour 14 h 33 min

Sécheresse : laver sa voiture sans eau, un concept inédit à Sarreguemines

il y a 2 jour 16 h 4 min

Comment le centre-ville de Sarreguemines essaye-t-il de se redynamiser ?

il y a 2 jour 17 h 46 min

Des records de chaleur devraient être battus dans la région ce vendredi

il y a 3 jour 7 h 54 min

Wolfskirchen : une moto percute une voiture après un dépassement

il y a 3 jour 12 h 19 min

Sécheresse : la situation devient ''critique'' pour les agriculteurs mosellans

il y a 3 jour 14 h 11 min

Plein d'événements dans la région pour profiter du week-end

il y a 3 jour 16 h 29 min

Voir toute l'actu

Flash InfoC’est une défaite très impressionnante qu’ont connu des footballeurs de Meurthe-et-Moselle le week-end dernier

il y a 2 jour 16 h 41 min

Flash InfoUn mot de handball avec les derniers matchs à jouer

il y a 2 jour 16 h 41 min

Flash InfoEn foot amateur, des matchs importants sont prévus en cette fin de saison

il y a 2 jour 16 h 42 min

Flash InfoCe week-end, Metz et Strasbourg auront 90 minutes pour jouer leur avenir

il y a 2 jour 16 h 42 min

Flash InfoLa sénatrice de Moselle Christine Herzog est dans la tourmente

il y a 2 jour 16 h 42 min

Flash InfoLa ville de Saverne veut mettre en avant le commerce local avec une nouveauté !

il y a 2 jour 16 h 43 min

Flash InfoNaissance surprise au parc animalier de Ste Croix 

il y a 2 jour 16 h 43 min

Voir toute l'actu