Société

Les élèves cas contacts ne peuvent pas manger à la cantine, une salle leur est dédiée


par Cédric Kempf
jeudi 6 janvier 2022 à 13:03

Les établissements scolaires doivent jongler entre les différentes mesures mises en place dans le protocole sanitaire, mais aussi faire face à de nombreux cas contacts. L'épidémie voit les chiffres s'envoler et le quotidien des élèves est bouleversé.

Pas de cantine pour les cas contacts 

Un parent d'élève du lycée Jean de Pange de Sarreguemines a contacté la rédaction pour nous signaler que son enfant s'est vu refuser en ce début de semaine l'entrée de la cantine alors qu'il est cas contact, mais testé négatif (Trois tests doivent être réalisés entre J0 et J+4). Aucune solution de repli n'a été proposé. Une décision incompréhensible pour le parent d'élève.

Depuis, la grande salle de permanence a été ouverte pour les élèves cas-contacts afin qu'ils puissent se restaurer à l'abri, sans pour autant bénéficier du repas du restaurant scolaire. Leur repas doit être tiré du sac. En effet, il est interdit de sortir les plats de la cantine en dehors du lieu dédié.

Pourquoi cette différence ? 

Cette différenciation est appliquée depuis plusieurs mois, sauf qu'à cette période, les lycées fontionnaient en demi-jauge. Les élèves négatifs mangaient dans une partie du restaurant scolaire, les cas-contacts dans une autre partie, tout en respectant chacun la quinconce et les distanciations. En classe, aucune différence existe puisque élèves et professeurs portent le masque.

Aujourd'hui, le lycée accueille tous les élèves et voit 800 à 900 élèves passer chaque jour à la cantine entre 11h et 13h45. Le proviseur ne peut donc pas appliquer ce principe de précaution.

Le nombre de cas contacts est actuellement en hausse dans les établissements scolaires. Des internes sont également touchés. Le lycée Jean de Pange, comme d'autres établissements, doit trouver des solutions pour prendre en charge ces adolescents qui ne peuvent pas rentrer chez eux. Pour le midi, ils ne pourront pas manger au restaurant scolaire, mais recevront de la part de l'établissement, un repas "tiré du sac".