Politique

Sarreguemines : faïenceries, centre-ville et réseau de chaleur, les priorités pour 2022


par Margot Benabbas
lundi 10 janvier 2022 à 08:54

Cette année encore, les élus sont privés de leurs vœux pour la nouvelle année suite aux dernières recommandations sanitaires. On donne donc la parole aux maires des villes du secteur. 

Son N°1 - Sarreguemines : faïenceries, centre-ville et réseau de chaleur, les priorités pour 2022

Marc Zingraff - Maire de Sarreguemines

Comment s’est passée l’année 2021 ? Est-ce que la pandémie a freiné certains chantiers qui étaient en cours ?

En 2021 il nous a fallu abattre de nombreux obstacles. Avec cette pandémie il y a tout d’abord ce qui concerne la santé. Il a fallu mettre en place des centres de dépistage, être à l’écoute de tout le monde hospitalier mais également des médecins, des laboratoires. Il y a eu la mise en place d’un centre de vaccination entre Noël et Nouvel an en mairie. C’est un des bilans santé de cette année riche en obstacle. A propos d’obstacles, il a fallu en faire tomber de nombreux, à l’exemple des tours route de Nancy. On en a parlé très longtemps et on a réussi à faire tomber ces tours. C’est un autre obstacle qui va nous permettre de déployer des projets.  

L’année dernière à notre antenne vous nous annonciez des travaux à l’école de la cité qui sont aujourd’hui terminés et la démolition des tours des sapins qui a bien eu lieu. Vous nous parliez également de démarrer les travaux de requalification du terrain des faïenceries. Où en est-on ?

Evidemment certains aimeraient que ça aille beaucoup plus vite mais on a beaucoup travaillé. Toutes les études préalables aux travaux, nécessaires aux travaux ont été faites. La faune, la flore, il s’agit d’inventorier toutes les choses qui s’y passent parce que très vite sur un terrain comme ça, la nature reprend ses droits. Il faut y mettre bon ordre et voir un peu comment ça se passe. Il y a également une sélection qui a été faite sur les bâtiments : sont-ils en bon état ? Peut-on les conserver ? Faut-il les enlever, en prenant compte du réseau routier futur ? Il y a également des études qui ont été faites en matière de pollution. Un état des lieux a été fait sur le plan forestier avec notamment le ruisseau qui traverse cette forêt et qui nous intéresse beaucoup. Un énorme travail a été fait qu’on ne voit pas encore forcément de l’extérieur et qui va bientôt prendre une autre direction.

Autre dossier important : le centre-ville et notamment la redynamisation du Carré Louvain. Ça en est où aujourd’hui ?

Nos satisfactions sur 2021 c’est tout de même d’avoir eu l’ouverture de Leclerc au Carré Louvain et l’arrivée de Carrefour Market en ville. On sait que ces surfaces étaient attendues, on avait eu beaucoup de courriers dans ce sens, c’est chose faite aujourd’hui. Ce qui n’a pas empêché le travail à côté de stabilisation d’entretien et même de soutien à l’implantation de commerces nouveaux. Notre manager a eu une année très chargée mais riche en satisfaction diverses.

D’autres projets importants pour 2022 ? 

On va espérer que le Covid nous laisse travailler. Autour de la place du marché, ça reste un objectif important : améliorer la qualité de vie, améliorer l’existant. Il faut passer à l’attaque là-dessus. Il faut également qu’on termine notre réseau de chaleur. C’est une grande satisfaction de l’année dernière puisque nous avons été primés au trophée des collectivités pour le caractère novateur et écoresponsable de l’opération. Ça s’est fait côté rive est. Rive ouest, ça va se terminer on a encore quelques km de réseau à poser.

En ce qui concerne les faïenceries, on va rentrer dans l’étape suivante de la procédure de ZAC à savoir l’examen des différents projets, comment les positionner. Le tout en maintenant la nature mais ne permettant aussi de développer un certain nombre d’activités au service du développement du centre-ville. Ça doit amener du flux vers le centre-ville.

Il se passera des choses dans les quartiers aussi et, pour action cœur de ville, je signalerais aussi que la signalétique des parkings est programmée.

Un mot pour les habitants de Sarreguemines ?

Je crois surtout qu’il faut rester optimiste. On attaque notre 3ème année Covid. On sait qu’il faut qu’on vive avec. Il faut qu’on pense aux normes de sécurité sanitaire, qu’on se protège, qu’on protège les autres aussi et tout ira bien ! Restons optimiste !