Economie

Centrale Emile Huchet : la grève se poursuit chez les sous-traitants


par Cédric Kempf
jeudi 13 janvier 2022 à 11:05

Depuis mardi 6h, les sous-traitants de la centrale Emile Huchet à Saint-Avold, VTB, ORANO et ATALIAN sont en grève.

La vingtaine de salariés se sent abandonnée par la direction et l'Etat concernant la fermeture de la centrale le 31 mars prochain. Aucun d'entre eux ne sait de quoi sera fait leur avenir.

Cette grève collective de la moitié des sous-traitants impacte le site puisque la centrale à charbon tourne au ralenti. Un coup dur alors que l'Etat leur a demandé de participer à l'effort national pour éviter une pénurie d'électricité.

Des négociations en cours 

Une réunion s'est tenue mercredi après-midi entre le sous-préfet de Forbach, la direction de la centrale et les représentants des sous-traitants. Le cadre légal a été posé. 

Des négociations ont débuté et des premières propositions ont été faites. 

Chez VTB, c'est le chômage à 57% qui attend les salariés ou un maintien de salaire à 92% pendant 12 mois sur demande d'un Contrat de Sécurisation Professionnelle. Une prime supra-légale est aussi sur la table.

Chez ORANO, un congé de reclassement sur 12 mois, voire 18 mois est proposé en fonction de la formation qui sera suivie. Un maintien de salaire à 80% a été également évoqué.

Pour tous les sous-traitants, une prime de reprise est en train d'être négociée. En attendant, la grève continue. Les salariés grévistes attendent des écrits. Une nouvelle réunion est fixée le 28 janvier. Si des écrits leur parviennent avant, la grève pourrait être suspendue.