Fatigue dans les hôpitaux : à Sarreguemines comme ailleurs ''ça devient intenable'' - Radio Mélodie

Santé

Fatigue dans les hôpitaux : à Sarreguemines comme ailleurs ''ça devient intenable''


par Margot Benabbas
vendredi 14 janvier 2022 à 09:31

La fatigue se fait de plus en plus ressentir au sein de l’hôpital Robert Pax de Sarreguemines et de l’hôpital Saint-Joseph de Bitche. Mardi, 120 personnes ont réalisé une minute de silence contre « la mort programmée de l’hôpital public » à Sarreguemines. Un même rassemblement a également eu lieu à Bitche avec une vingtaine d’agents. Voilà pourquoi.

Son N°1 - Fatigue dans les hôpitaux : à Sarreguemines comme ailleurs ''ça devient intenable''

Le problème n’est pas propre aux établissements de Sarreguemines et Bitche, mais concerne tous les hôpitaux publics. A Saint-Avold ou encore Forbach, les soignants ont le même discours : le personnel est à bout. Monique François est déléguée fédérale FO Santé Lorraine.

Ça fait deux ans qu’ils sont dans le combat, à sauver des vies, à s’occuper des patients qui sont touchés par le Covid. Il faut comprendre qu’il y a un épuisement psychologique et physique qui s’installe pour les soignants.

Le manque de personnel ne date pas du Covid mais bien d’avant. Seulement la pandémie a tout amplifié. Aujourd’hui, les hôpitaux doivent, en plus, faire face à des démissions en chaîne.

On sait qu’il y a un certain nombre de postes qui ne sont pas pourvus. On sait aussi qu’il y a entre 20 et 30 personnels qui ont quitté l’établissement les 6 derniers mois, plus les arrêts maladie. Les agents qui sont sur le terrain sont sollicités et resollicités et ça devient intenable.

Intenable pour les agents comme Sandrine Berton qui est aide-soignante.

Ça fait deux ans qu’on essaye de lutter contre la montre finalement. Et on tombe les uns après les autres par fatigue. J’ai vu des collègues qui étaient solides, très solides qui malheureusement ont un genou à terre aujourd’hui. C’est une situation qui gangrène les services, vraiment. C’est une hémorragie.

Pour que le personnel tienne bon et que l’hôpital tout entier tienne bon, les deux femmes appellent la population à se faire vacciner. Elles tiennent aussi à alerter l’opinion publique à la veille de l’élection présidentielle.

Une nouvelle minute de silence est prévue tous les vendredis à 14h.


Dans le reste de l'actu...

Covid-19 en Moselle : ''Nous avons atteint des sommets''

il y a 8 h 8 min

Un gang de cambrioleurs arrêté en Sarre après une série de vols dans des églises

il y a 11 h 46 min

Opération ''Pièces Jaunes'' 2022 : comment participer ?

il y a 11 h 51 min

Habkirchen : le musée des douanes retrace près de 300 ans d'Histoire

il y a 15 h 11 min

A 25 ans, il ouvre une boîte de nuit à Phalsbourg : ''mes amis me disent que je suis fou''

il y a 15 h 19 min

Freyming-Merlebach : Arnaud Ducret débarque sur scène pour 1h30 de rigolade

il y a 15 h 21 min

God of War : PlayStation continue sa percée sur PC

il y a 1 jour 4 h 34 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLes salariés de l’usine Ford à Sarrelouis toujours en chômage partiel

il y a 2 h 55 min

Flash InfoLe syndicat enseignant Snudi FO 57 organise une marche au flambeau demain

il y a 3 h 16 min

Flash InfoA Völklingen, un homme se présente au poste de police pour récupérer sa clé de voiture mais… au volant de sa voiture

il y a 3 h 31 min

Flash InfoUn nouveau pic d’abandons a été atteint en 2021 dans les refuges de la SPA de la région 

il y a 13 h 37 min

Flash InfoLe nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 à Forbach a largement augmenté 

il y a 13 h 37 min

Flash InfoC’est assez incroyable et rare pour être souligné : à Strasbourg, deux jumelles ont donné naissance à leurs enfants le même jour 

il y a 13 h 37 min

Flash InfoUgo Humbert ne passe pas le premier tour de l’Open d’Australie 

il y a 13 h 38 min

Voir toute l'actu

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.