Economie

Sarreguemines : Sarplast investit grâce
au plan France Relance


par Cédric Kempf
mardi 25 janvier 2022 à 05:48

Photo : Chiara Terrana

La société Sarplast à Sarreguemines peut investir grâce au soutien du plan France Relance

Photo : Chiara Terrana

Dans le programme 2021-2023, ce sont 1.3 millions d’euros de subvention qui ont été attribués par l’État à la société du PDG Christian Guindon. Une somme non négligeable en cette année 2022.

Son N°1 - Sarreguemines : Sarplast investit grâce au plan France Relance

Et pour cause, cette somme couvrira entièrement les investissements prévus dans les 12 prochains mois, chiffrés à environ 1.2 millions d’euros.

Cette année, on va renouveler les organes vitaux de l'entreprise qui sont le compresseur d'air et le groupe froid. On a aussi une presse très gros tonnage qui arrive en fin d'année.

La société fabrique des pièces techniques notamment pour l’automobile, à 45% du CA, grâce à 27 presses à injecter.

On a 27 presses à injecter dont 9 électriques, c'est vraiment l'axe de développement pour avoir des presses qui sont à la fois moins sonore pour le personnel dans l'atelier, beaucoup moins énergivore, et ça permet aussi d'avoir des machines qui sont beaucoup plus précises.

Photo : Chiara Terrana

Sarplast répond aux enjeux environnementaux en réutilisant des matières broyées et en recyclant des dizaines de tonnes de bois et carton. L’électrique prend aussi plus d’ampleur mais la société doit faire face à une hausse brutale des coûts : +200 000 euros à dépenser en 2 ans. 2021 a aussi été l’année d’absence de matières premières. Néanmoins, l’entreprise s’en est sortie.

Bien que 2021 était une année difficile, on a terminé avec à peu près 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. L'objectif c'est d'être à 18 millions d'euros d'ici 3-4 ans.

Photo : Chiara Terrana

Et elle a obtenu deux nouveaux contrats pour 2023 chez ses clients principaux qui sont Renault et Mercedes.

On a été retenu fournisseur sur le remplaçant du Master actuel, donc c'est un très gros projet pour nous. On a aussi un projet avec AMG Mercedes très prochainement, qui résulte de 2 ans de développement.

Sarplast c’est 97 salariés dont 56% de femmes. Sarplast s’exporte dans le monde entier et à un carnet de commandes qui se chiffre déjà à plus de 4 millions d’euros en ce début d’année.

Photo : Chiara Terrana