Société

Le Beaujolais nouveau sera puissant et fruité cette année


par Margot Benabbas
jeudi 17 novembre 2022 à 08:32

Le Beaujolais nouveau sera puissant et fruité cette année
Photo : Shutter Stock

Le Beaujolais Nouveau arrive aujourd’hui, comme tous les 3èmes jeudis de novembre. C’est une tradition depuis plus de 35 ans.

Son N°1 - Le Beaujolais nouveau sera puissant et fruité cette année

Gido Greco, gérant des Caves Lavigne à Saint-Avold et Farébersviller

Est-ce que le Beaujolais Nouveau est toujours, en 2022, attendu par les clients ?

Oui, c’est attendu par les clients mais c’est sûr qu’il n’y a pas le même engouement qu’il y a une vingtaine d’années. Mais c’est toujours un bon moment de convivialité et on essaye toujours de perpétuer cette tradition, en tout cas dans nos caves.

Vous avez pu le goûter ? Comment est-il cette année ? 

Tout à fait. On a fait une sélection de 7 « Beaujolais Nouveau ». Cette année, les conditions climatiques étant assez exceptionnelles, le Beaujolais sera très puissant, très fruité et plutôt sur des notes de fruits rouges. Les conditions climatiques en font – ce qui n’est pas le cas tous les ans – un Beaujolais de garde. Ça veut dire qu’on peut très bien l’acheter maintenant, le boire durant les fêtes ou l’année prochaine, ça ne posera aucun problème.

On dit souvent que ce n’est pas le meilleur des vins, pourtant il se vend bien en général ?

C’est des vins qui sont très jeunes, très fruités. C’est sûr que, comme ils sont vendus de manière très très prématurée, ce n’est pas vraiment des vins de garde, ça dépend vraiment des années. Nous, dans notre cave, on a souvent, pour la petite histoire, des bouteilles qu’on garde d’années en années. On en a débouché une il n'y a pas très longtemps qui avait une dizaine d'années et qui était assez exceptionnelle. Dire que ce ne sont pas des bons vins, ce n'est pas du tout le cas. De plus, les Beaujolais nouveaux ont de plus en plus le goût de bons Beanjolais et le côté Beaujolais nouveau s'est nettement attenué par les méthodes de vinification qui sont complètement différentes. Il ne faut pas oublier qu'à l'origine, les Beaujolais Nouveau terminaient leur maturation dans les fûts qui se dirigeaient vers Paris ou Lyon, ça permettait aux vignerons d'avoir des avances de trésorerie d'une manière assez précoce et donc la vinification se terminait dans les fûts. Aujourd'hui, les choses sont différentes, les Beaujolais sont terminés dans les domaines. On les a goûtés d'une manière très prématurée donc ils étaient très frais voir même légèrement pétillants car leur maturation n'était pas terminée mais ça devrait être une très bonne année. 

Ce 3ème jeudi du mois de novembre c’est aussi le départ des ventes d’un autre vin très apprécié : le muscat de Noël. Celui-ci aussi est très attendu ?

Oui ! L'année dernière il y a eu un buzz autour du muscat de Noël que nous proposons. On a largement dépassé les 1 000 bouteilles vendues ce qui est assez exceptionnel pour une seule cave, sur deux points de vente. Il suit les mêmes réglementations que le Beaujolais nouveau, ce qu'on appelle les vins primeurs. Donc c'est un vin qui est très gourmand, qui se boit à l'apéritif, sur du foie gras, sur un dessert, qui passe très bien aussi avec des plateaux de chocolat. Il est plus qu'attendu parce qu'on nous le demande déjà depuis le début de l'année et à chaque fois on explique aux gens qu'il faut attendre le 3ème jeudi de novembre. On a d'ailleurs certaines pré-commandes parce que l'année dernière on a eu des périodes où on manquait de ce vin, cette année ça devrait aller. C'est un vin qui se déguste mais qui s'offre aussi parce qu'on a une belle pochette d'accompagnement et donc les gens quand ils sont invités ils aiment offrir ce muscat de Noël, c'est un peu une nouvelle tradition qui complète le Beaujolais nouveau. 

Lui aussi est très bon cette année ? 

C'est un vin blanc sucré donc on n'est pas du tout sur les mêmes notes mais on l'a goûté et il est vraiment très très bon, très gourmand, il fait très esprit de Noël.

Un dernier mot : que ce soit le muscat de Noël ou le Beaujolais nouveau, quels sont vos conseils pour bien les déguster ?

Le Beaujolais nouveau se boit plutôt à température ambiante, autour des 18°C. Le meilleur conseil pour déguster le Beaujolais nouveau ou le muscat de Noël c'est de le déguster entre amis, en famille, que ce soit un moment de partage. 

L'alcool est à consommer avec modération. 


Dans le reste de l'actu...

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 1 h 41 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 2 h 48 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 14 h 48 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 17 h 36 min

Morhange : Le domaine de la Mutche va bientôt devenir CapFun

il y a 23 h 23 min

L’emploi salarié se porte bien dans le Grand-Est

il y a 23 h 45 min

Bénestroff : La ''Toque Blanche'' devient ''Toque & Passion" pour donner un nouveau souffle au restaurant

il y a 1 jour 6 h 12 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 5 h 25 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 6 h 14 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 6 h 21 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 7 h 2 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 7 h 3 min

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 7 h 4 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 1 jour 27 min

Voir toute l'actu