Moselle : 15 000 tonnes de sel et 73 engins disponibles pour affronter l'hiver


par Cédric Kempf
mardi 28 novembre 2023 à 10:55

15 000 tonnes de sel et  73 engins disponibles pour affronter l'hiver

Le Département de la Moselle est prêt pour affronter la période hivernale. Pluie, neige, verglas, les agents vont être sur tous les fronts en cas de nécessité. On en parlait dans le Grand Réveil ce matin. 

Son N°1 - 15 000 tonnes de sel et 73 engins disponibles pour affronter l'hiver

Jean-Luc Saccani, vice-président au Département de la Moselle, en charge des Mobilités, des Infrastructures et des Constructions

Combien d'agents et d'engins seront mobilisés au total pour nous mettre en sécurité sur les routes départementales ? Combien de kilomètres de routes sont à leur charge ?

Le département de la Moselle compte à peu près 4000 km de routes départementales. Vous l’avez rappelé, le service de viabilité hivernale a commencé le 20 novembre, et nous avons connu hier matin déjà un petit épisode de l’hiver, et il se prolongera jusqu’au 11 mars 2024. Si les conditions climatiques après le 11 mars nécessitent un prolongement, les équipes seront présentes.

Pour les moyens mis en œuvre, le Département met en action 73 engins, qu’on appelle des engins de service hivernal, ils sont mobilisés 24h/24 et sont répartis sur 23 sites partout en Moselle. Si l’on veut parler des ressources humaines, c’est presque 300 agents, exactement 270 agents qui sont mobilisés. Parmi ces agents, il y a 200 chauffeurs et 36 responsables de viabilité hivernale qui se relaient 24h/24 pour que les routes du département soient toujours praticables.

Comment s’organisent les agents lorsqu’il y a des intempéries ?

Alors, Météo France nous transmet des prévisions qui sont actualisées toutes les 4 heures en journée, et le Département possède 9 stations météo routières qui sont implantées sur l’ensemble du département, et qui fournissent en temps réel les paramètres de température, d’hygrométrie pour la prise de décision.

Le Département a également installé 48 webcaméras sur les endroits les plus critiques du département. A cet effet, les images sont retransmises sur un site qui s’appelle Inforoute57. Tous les usagers peuvent le matin, s’ils ont des craintes, se connecter sur ce site et voir les sections qui les intéressent et qui sont couvertes par les caméras. Par ailleurs, en journée, les équipes du Département sont sur les routes pour surveiller le réseau. La nuit, nous avons des patrouilleurs qui sont sur les réseaux, et qui, en temps réel, informent le centre opérationnel des routes départementales de Metz. Si besoin, on déclenche tel ou tel engin puisque les engins que nous avons ont une lame et une saleuse. Tous ces outils et la surveillance humaine permettent le déclenchement autant que de besoin si les conditions climatiques le nécessitent.  

En 2012-2013, 35 500 tonnes de sel avait été consommées avec un budget qui approchait les 10 millions d’euros. C’était un hiver rude. Quel est le bilan de l’année dernière et quelles sont les prévisions pour cet hiver ?

L’année dernière, on a eu un hiver assez doux et sec comme l’hiver précédent. Le coût de la viabilité hivernale s’est élevé à peu près à 3.8 millions d’euros pour une dispersion de 6 700 tonnes à peu près de sel. Ce n’est pas parce qu’on a eu un hiver doux l’année dernière qu’il sera doux cette année, même si l’on va vers un réchauffement climatique. On peut avoir des épisodes exceptionnels.

Prévoir la saison qui est devant nous, c’est un peu compliqué. Prévoir, c’est toutefois anticiper, c’est gérer. Le Département, au début de saison de viabilité hivernale, stocke à peu près 15 000 tonnes de sel, ce qui fait que par rapport aux 6 700 tonnes utilisées l’hiver dernier, si on avait un épisode exceptionnel, la population pourrait être rassurée, on a les stocks de sel nécessaires.

Quels conseils ou consignes pouvez-vous donner aux automobilistes lorsqu’ils circulent derrière un camion de déneigement du Département ?

Soyez prudents, les engins de déneigement et de salage sont prioritaires. Il ne faut, en aucun cas, les dépasser. Les chauffeurs travaillent pour vous, mais ils ne peuvent pas faire attention à tout. Ils font déjà attention à ce qu’ils font, aux équipements. Restez derrière les engins, sinon ça sera une contravention.


Bonjour !
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Bonjour !

Dans le reste de l'actu...

Pronostics hippiques du dimanche 14 juillet 2024

il y a 17 h 19 min

Pronostics hippiques du samedi 13 juillet 2024

il y a 1 jour 17 h 19 min

Pronostics hippiques du vendredi 12 juillet 2024

il y a 2 jour 17 h 19 min

Le syndicat des eaux de Volmunster investit pour moderniser le réseau de ses 6 communes

il y a 2 jour 18 h 8 min

Les idées de sortie du week-end dans la région

il y a 2 jour 18 h 26 min

Votre rond-point préféré : les sportifs naboriens mis en lumière

il y a 3 jour 10 h 19 min

Saint-Avold : Les salariés de la centrale Emile Huchet se remobilisent

il y a 3 jour 12 h 50 min

Voir toute l'actu

Flash InfoSi vous avez raté les festivités du 14 juillet samedi, rassurerez-vous, il y en a encore aujourd’hui

il y a 13 h 48 min

Flash InfoLa cérémonie du 14 juillet est toujours aussi plébiscitée à Sarreguemines

il y a 13 h 54 min

Flash InfoUne coupure d’électricité est prévue mardi à Behren 

il y a 13 h 55 min

Flash InfoL’emploi stagne dans le Grand Est au premier trimestre 2024 

il y a 2 jour 12 h 3 min

Flash InfoLe festival « Il été une fois » revient dès ce week-end dans le pays de Bitche

il y a 2 jour 12 h 31 min

Flash InfoGros soulagement pour l’US Sarre-Union qui restera bien en National 3 la saison prochaine 

il y a 2 jour 12 h 34 min

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont encore une fois en vigilance jaune aux orages

il y a 2 jour 12 h 35 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par