Un livre pour faire reconnaître les risques cancérogènes au travail dans les mines


par Lucas Michels
mardi 13 février 2024 à 05:02

Un livre pour faire reconnaître les risques cancérogènes au travail dans les mines

Cette œuvre collective, intitulée "(Re)connaissances des risques cancérogènes au travail dans les mines", est un recueil dans lequel les risques de maladies liées aux différentes professions de la mine sont recensés, grâce aux investigations de 7 années du syndicat de la CGT et du docteur Alain Carré.  

Son N°1 - Un livre pour faire reconnaître les risques cancérogènes au travail dans les mines

Ce recueil de 283 pages, recense les métiers liés aux professions de la mine, avec les risques sur la santé que chaque profession peut engendrer. Cette œuvre a pour but de faire reconnaître les maladies professionnelles. Richard Caudy est membre de la direction fondation Milenergie.

Souvent, on ne sait pas exactement, ce à quoi on a été confronté. La particularité pour les mineurs, c’est que souvent ils souffrent de multiples pathologies parce que, l’air respiré, les produits utilisés, les conditions de travail, tout ça, ça s’additionne. Dans les protocoles de suivis professionnels, souvent, il y a plusieurs reconnaissances qui sont assez rares et particulières par rapport à d’autres professions.

Ce livre a vu le jour grâce aux témoignages des mineurs.

L’élément le plus important, c’est que ce sont des centaines de mineurs qui sont venus témoigner de leurs conditions de travail. Ce sont des vrais témoignages, ils témoignent de ce qu’ils ont réellement vécu, et malheureusement des conséquences. 

Alain Carré est médecin du travail, ce qu'il a pu le marquer lors de la consultation des pathologies des mineurs :

C’est le nombre très important de cancérogènes présents pour un même poste, avec une action sur un organe spécifique. Le temps passé au fond, et donc l’intensité de l’exposition et la durée de l’exposition, sont, pour moi des facteurs qui vont augmenter les risques de façon très importante.

Faire reconnaître ces pathologies comme maladies professionnelles dans un livre, c’était important pour lui.

Pour les droits des gens qui y ont travaillé, c’est-à-dire, le droit à la santé. C’est la prévention secondaire, on va découvrir le cancer le plus tôt possible. Le deuxième point, est qu’ils aient accès à leurs droits s’ils sont malades, s’il y a un cancer, qu’ils puissent être reconnus comme maladie professionnelle. 

Édité en novembre à 2000 exemplaires, le livre est à retrouver sur le site de la Fnac.


Bonjour !
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Bonjour !

Dans le reste de l'actu...

Pronostics hippiques du mardi 23 juillet 2024

il y a 17 h 58 min

Sarreguemines : Go Naturo Body, une nouvelle salle fitness atypique dans le centre-ville

il y a 18 h 28 min

Votre église préférée : L'église Sainte Catherine de Bitche

il y a 18 h 49 min

Les Petites histoires s’invitent dans les musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord

il y a 19 h 5 min

Théding : Un motard grièvement blessé après une collision avec une voiture

il y a 1 jour 7 h 18 min

Pronostics hippiques du lundi 22 juillet 2024

il y a 1 jour 17 h 58 min

Sarreguemines : Des stages de prévention pour éviter les noyades

il y a 1 jour 18 h 10 min

Voir toute l'actu

Flash InfoPlusieurs possibilités pour suivre les Jeux Olympiques

il y a 8 h 6 min

Flash InfoA Niederstinzel, le maraîchage du Geroldseck organise une collecte pour sauver ses champs de fraise 

il y a 8 h 7 min

Flash InfoLa ville de Saverne a entamé les travaux de son réseau de chaleur urbain

il y a 8 h 9 min

Flash InfoLes casernes des pompiers de Valmont et Folschviller vont fusionner

il y a 8 h 10 min

Flash InfoLa commune de Woustviller est désormais sur Instagram 

il y a 8 h 13 min

Flash InfoEn Alsace Bossue, les habitants de Drulingen sont invités à faire la fête tous les mercredis soir 

il y a 16 h 19 min

Flash InfoLe marché des créateurs s’installe au port de Saverne ce jeudi

il y a 16 h 21 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par