Actualité


DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Photo : Cédric Kempf - Radio Mélodie / Cimetière de Sarralbe

Le crématorium de Sarrebourg constate une hausse de son activité depuis plusieurs années 

Ils sont encore peu nombreux en Moselle-Est. Lors d’un décès, il faut se déplacer à Saint-Avold, St-Jean Kourtzerode ou encore Sarrebourg pour la crémation.

Laëticia Tousch et sa famille ont lancé cette activité en 2009. Et ces dernières années, le nombre de crémations ne cesse de progresser.

Son N°1 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Avec le nombre de crémations qui augmente, le crématorium de Sarrebourg a décidé d’acquérir un nouveau four.

Son N°2 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Cette hausse s’explique par l’évolution des mentalités à ce sujet, mais aussi par le coût qui est plus faible que l’inhumation et le fait de ne pas être une charge supplémentaire pour la famille. Concernant le coût du nouveau four il s’élève à environ 900 000 euros.

Enfin, Laëticia nous redonne quelques informations pratiques sur ce choix d’être incinéré.

Son N°3 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Le crématorium de Sarrebourg est certifié ISO9001 et est en train de s’étendre pour créer une chambre funéraire. Elle fera environ 750m2 et devrait être fonctionnelle début 2019.

A Sarralbe et Diebling , l’espace cinéraire s’est agrandi ! 

16 caves à urnes ont été rajoutées au cimetière de Sarralbe. 32 existaient déjà.

Le maire, Pierre-Jean Didiot, nous explique que la crémation est de plus en plus sollicitée.

Son N°4 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

La disposition au cimetière de ces caves à urnes est bien particulière à Sarralbe.

Son N°5 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Et il faut savoir que cette option est plus abordable que l’inhumation.

Son N°6 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

Pour l’inhumation, le coût s’élève vite en milliers d’euros.

Autre exemple, même constat. À Diebling, pendant plus d’une vingtaine d’années, le cimetière n’avait qu’un colombarium avec 8 cases. Mais face à la nouvelle demande d’urnes, il est quasi-plein et René Rinkenbach, le maire, a dû investir cette année 14 000€ pour une nouveau colombarium de 20 cases.

Son N°7 - DOSSIER : La crémation... un choix qui se fait de plus en plus en Moselle

 

Cédric Kempf

| mardi 30 octobre 2018 à 18:12

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Actualité

Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes

29/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.