Actualité


Moselle-est : les gilets jaunes toujours en action

Moselle-est : les gilets jaunes toujours en action

L'acte 8 des "gilets jaunes" a été suivi en Moselle-est. Suivi de différentes manières.

A Stiring-Wendel par exemple, plusieurs dizaines de gilets jaunes ont investi l'autoroute A320 dans le sens Sarrebruck-Forbach pour y faire un barrage filtrant ce samedi matin. Si les voitures pouvaient circuler, les poids-lourds ont été bloqués et les manifestants les laissaient passer au compte-goutte. En fin de matinée, les gilets jaunes ont été délogés par les gendarmes.

A Phalsbourg, les gilets jaunes se sont réunis comme d'habitude au niveau du rond point entre la RN4 et le péage de l'autoroute A4. Ils invitaient les automobilistes à signer une pétition, ce qui a provoqué un embouteillage de plusieurs km. Selon des gilets jaunes sur place, les gendarmes ont verbalisé certains manifestants.

A Saint-Avold, quelques dizaines de gilets jaunes se sont rassemblés au niveau du rond-point de la zone commerciale où se trouve le Cora. Ca en devient une habitude ici. Le Préfet de Moselle ayant pris un arrêté interdisant les rassemblements sur la voie publique à St-Avold et Longeville-lès-St-Avols, cette fois les gilets jaunes n'ont pas effectué de blocage. Ils se sont rassemblés dans une ambiance plutôt calme. 

Par ailleurs, près d'une centaine de gilets jaunes s'est rendue sur le grand péage de l'A4 à St-Avold. Ils ont levé les barrières afin que les automobilistes et les chauffeurs de poids-lourds ne paient pas l'autoroute.

Les commerçants de St-Avold se mobilisent 

Alors que les gilets jaunes manifestaient ce samedi un peu partout, les commerçants de St-Avold se sont également mobilisés. Pas en soutien des gilets jaunes... Mais pour montrer leur colère face à la situation actuelle. En effet depuis le 17 novembre, les commerçants de la ville souffrent de la mobilisation des gilets jaunes. Une fréquentation dans les magasins parfois quasi nulle, des chiffres d'affaires en forte baisse et même du chômage partiel. Les commerçants sont à bout et ont voulu le faire savoir ce samedi.

Julie Chaput

| samedi 5 janvier 2019 à 17:25

Actualité

Sarrebruck : Elle envoie des sms en conduisant sa mobylette

16/09/2019

Actualité

Le corps d'une femme retrouvé à Creutzwald

16/09/2019

Actualité

Stéphane Bourgoin à Freyming-Merlebach : dans l'univers des tueurs en série

16/09/2019

Insolite

''Mon bananier c'est ma fierté''

16/09/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.