Actualité


Sarreguemines : mardi noir à la maison d'arrêt

Sarreguemines : mardi noir à la maison d'arrêt

Photo : Julie Chaput

C’était une journée noire ce mardi dans les prisons en France. Les surveillants pénitentiaires demandent une meilleure reconnaissance de leur statut mais aussi de leurs salaires.

Reportage de Julie Chaput.

Devant la maison d’arrêt de Sarreguemines, on se réchauffe avec un petit feu. Dès 07h ce mardi matin, ils étaient une quinzaine de surveillants à se mettre en grève. A l’image d’Alfred Sarek, secrétaire régional adjoint CGT mais aussi surveillant pénitentiaire depuis 29 ans. Ca fait plusieurs années que beaucoup de choses ne vont pas : surpopulation, violence, radicalisation, ... Certains surveillants ont déjà reçu des coups de lame de rasoir ou encore de l'eau bouillante sur le visage. Heureusement la maison d’arrêt de Sarreguemines est pour le moment plutôt épargnée.

Parmi les grévistes, il y avait aussi Laurent Leroy, secrétaire régional CGT Pénitentiaire. Il rappelle que le fond du mouvement, c’est d’inciter la ministre de la justice au dialogue social. Et le syndicaliste assure que depuis les mouvements de grève de l’an dernier, les choses ne se sont pas améliorées.

Parmi les principales revendications, les surveillants demandent également l'accession à la catégorie B pour tous les personnels du Corps d'Encadrement et d'Application, avec le maintien de la surindiciation et le paiement des heures supplémentaires. Actuellement ils sont en catégorie C. Ils demandent également la création d'une 3ème voix de recrutement, avec la prise en compte du parcours professionnel antérieur.

Les syndicats et les surveillants sont bien décidés à poursuivre leur mouvement tous les mardis si rien ne bouge.

 

Julie Chaput

| mardi 12 février 2019 à 11:36

Actualité

Völklingen : un enfant de 2 ans provoque un incendie

18/08/2019

Actualité

Sortie de route à Wittring : une jeune femme grièvement blessée

18/08/2019

Actualité

Le Bas-Rhin en vigilance orange aux orages

18/08/2019

Actualité

Un labyrinthe dans un champ de maïs à Breidenbach

17/08/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.