Actualité


Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

Shutterstock

Le Pays de Sarrebourg pourrait peut-être bien devenir une réserve biosphère de l’Unesco. C’est en tout cas le souhait du territoire et de Camille Zieger, le Président du Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays de Sarrebourg. Un dossier de candidature va être déposé.

Ce projet de réserve de biosphère de l’Unesco est né il y a 3 ans, d’une réflexion autour de la préservation de la biodiversité du territoire. Un territoire de 993 km² aux paysages remarquables avec une grande diversité de milieux et d’espèces.

Son N°1 - Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

On n’a pas moins de 50 000 hectares de forêts, c’est quasiment la moitié du territoire du pays de Sarrebourg. On y retrouve aussi certaines espèces comme les chauves-souris. A côté de ça, il y a la vallée de la Sarre avec plus de 40% de terres agricoles. Mais aussi des milieux naturels préservés. Et il faut préserver ces milieux naturels et en faire une zone particulièrement privilégiée, je pense aux prairies d’orchidées par exemple.

Parmi les nombreuses richesses du Pays de Sarrebourg on peut noter le massif du Donon, le plan incliné, l’étang de Lindre, le Grand Tétras ou encore le balbuzard pêcheur par exemple.

Les réserves de biosphère ont pour mission, entre autres, de conserver le patrimoine naturel et culturel en impliquant la population.

Son N°2 - Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

C’est vraiment une démarche pour nos habitants. L’idée c’est de les mobiliser dans la poursuite et l’amplification des actions en matière de préservation de l’environnement. Il faut s’engager à ce que notre territoire reste exceptionnel. C’est aussi tout l’intérêt de la mobilisation des acteurs locaux comme l’ONF, Voies navigables de France, ou encore aux communes et aux agriculteurs. C’est une mobilisation générale.

Cette reconnaissance imposera aussi une obligation morale de s’engager dans un vaste programme.

Son N°3 - Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

Un vaste programme de préservation, mais c’est aussi faire de ce territoire un territoire d’expérimentations nouvelles en faveur de l’environnement.

On parle de la candidature du Pays de Sarrebourg, mais elle ne se limite pas aux frontières administratives, elle déborde bien au-delà comme jusqu’au Saulnois par exemple.

Son N°4 - Le Pays de Sarrebourg deviendra-t-il une réserve de biosphère de l'Unesco ?

La force de notre candidature c’est l’étang du Lindre, qui est un étang à l’état naturel, tout à faire remarquable, mais qui est à cheval avec le territoire voisin. Donc on s’est dit qu’il fallait déjà intégrer les communes qui se trouvent autour de cet étang parce que c’est un élément fort de notre candidature. L’idée est donc venue qu’il pouvait y avoir une petite extension du territoire de candidature sur ce secteur-là du Saulnois.

Camille Zieger ne parle pas de label, mais de reconnaissance. Cette reconnaissance permettra de converser et préserver l’incroyable biodiversité du Pays de Sarrebourg, mais aussi de développer des activités de recherche et promouvoir toujours plus le territoire. On compte aujourd'hui 701 réserves de biosphère à travers le monde, dont 14 en France.

Une pré-candidature a été déposée. Le dossier sera quant à lui à déposer en décembre prochain.

 

 

 

Julie Chaput

| mercredi 10 juin 2020 à 05:19 - Mise à jour à 06:49

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.