Actualité


Grégory Kiener, forain à Sarreguemines depuis 7 générations

Grégory Kiener, forain à Sarreguemines depuis 7 générations

Photo : Camille Bazin

Tous les jours, nous vous faisons découvrir le portrait d’un habitant de Moselle-Est ou d’Alsace Bossue. À la découverte de ces personnes, connues ou non, qui font la beauté de notre région.

Si vous aimez les gaufres et les churros vous connaissez forcément le stand de Grégory Kiener. Ce forain de 50 ans est basé à Sarreguemines depuis 7 générations.

Moi, mes parents, mes grands-parents, mes arrières grands-parents étaient domiciliés à Sarreguemines. Quand je suis là au mois de mai et juin je participe à la Saint-Paul et à la fête de la musique. Je participe aussi au marché de noël et au mois de janvier pendant les soldes. Ensuite, j’ai aussi ma tournée de forains dans la région est.

Le stand de Grégory Kiener est placé devant l’institution Sainte-Chrétienne, un emplacement que le forain connaît par cœur.

C’est un souvenir immense. Là, au numéro 17, mon grand-père vivait là et rangeait dans le fond ses camions de forain qui n’ont pas le volume d’aujourd’hui. Sur cette photo de 1947, on voit une baraque foraine qui était en bois. Déjà à l’époque il avait le droit, au mois de décembre, de vendre des boules de noël et il la remettait au carnaval pour vendre des masques.

Alors forcément, avec les années, Grégory Kiener a appris à connaître les Sarregueminois.

Les clients qu’on sert, qui ont grandi entre temps nous ramènent déjà leurs enfants. C’était déjà comme ça du temps de ma grand-mère et du temps de mon père.

À 50 ans, Grégory Kiener et sa femme sont sereins la relève est assurée par leurs deux enfants.

Malgré la difficulté du métier, le forain aime sa vie animée en permanence.

C’est un genre de mission si on veut. C’est le métier qu’on aime et si on le fait bien forcément on donne du bonheur aux gens. En même temps on gagne notre vie ça va avec mais quand les manèges tournent, que les gens sont contents quand ils repartent de la fête foraine on est content. Ça a fonctionné pour nous, ça a fonctionné pour eux et c’est tout ce qui compte.

La famille Kiener est installée jusqu’au 16 août dans le centre-ville de Sarreguemines.

Camille Bazin

| mardi 14 juillet 2020 à 04:24 - Mise à jour le 20 juillet 2020 à 10:22

Actualité

Forbach : Le rond-point des gilets jaunes évacué

11/08/2020

Actualité

Alexandre Cassaro, maire de Forbach à 31 ans

11/08/2020

Actualité

Un peu d'Histoire de Valette avec Romain Michalak

11/08/2020

Actualité

''Notre région est la meilleure'' : grâce à sa position géographique

10/08/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.