Actualité


Leach en passe de supprimer 51 emplois, le maire de Sarralbe réagit

Leach en passe de supprimer 51 emplois, le maire de Sarralbe réagit

L’usine LEACH de Sarralbe n’échappe pas à la crise sanitaire, 

Les 350 salariés de l’entreprise spécialisée dans la fabrication de composants pour l’industrie aéronautique et ferroviaire ont appris début octobre que LEACH comptait supprimer 51 emplois d’ici l’an prochain.

Une décision qui n’a pas vraiment étonné le maire de Sarralbe, Pierre-Jean Didiot à la vue des conséquences de la crise du Coronavirus.

Personne n’est surpris avec la crise que connaît l’aéronautique mondiale. On sait que c’est une crise sans précédent, qui touche toutes les compagnies aériennes et par ricochet l’ensemble de leurs sous-traitants.

Selon les informations données mardi par le Républicain Lorrain, la direction opterait pour un plan de rupture conventionnelle collective. Des négociations entre syndicats et direction ont eu lieu toute la journée hier.

En septembre, Leach avait évoqué la volonté d’acquérir l’atelier de l’ancien collège Cressot pour la fabrication de produits jusque là construits à l’extérieur et qui compterait 15 salariés. Un investissement qui ne devrait pas être remis en cause :

Tout ça reste d’actualité et ce dossier est toujours en bonne voie pour aller vers cette production qui va être ramenée de l’extérieur et qui va être produite sur Sarralbe.

Enfin Pierre-Jean Didiot a aussi évoqué l’autre domaine sur lequel agit LEACH :

On voit quand même qu’il y a une volonté de développer le ferroviaire ou tout ce qui est métro et là on retrouve de nouveau des produits de Leach. Donc quelque part  dans cette situation, c’est vrai qu’il y a une adaptation qui est nécessaire mais je crois que l’on préserve largement l’essentiel. Franchement je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus rude concernant notre entreprise.

Si le maire de Sarralbe a exprimé sa confiance envers la direction et les salariés de Leach, reste encore à connaître les conséquences des négociations entamées hier pour les salariés de l’usine, la plus importante de la ville en terme d’emplois.

 

Laurie

| jeudi 8 octobre 2020 à 16:00 - Mise à jour à 17:52

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.