Actualité


Sarralbe : Joff, le barbu qui sublime le cuir

Sarralbe : Joff, le barbu qui sublime le cuir

Son N°1 - Sarralbe : Joff, le barbu qui sublime le cuir


Depuis quelques mois, Joffrey Jaming, alias Joff – Les cuirs le barbu, s'est installé à Sarralbe avec 3 tatoueurs dans un nouveau local. A l'avant, il y a le salon de tatouage et le magasin de vêtement et à l'arrière il y a son show-room et son atelier. C'est là que l'artisan originaire de Lixing-lès-Rouhling coud, découpe, dessine, décore et personnalise le cuir.

Je fais des sacs à main, des portefeuilles standards et après je travaille beaucoup sur-mesure. Donc là je pars d'une base de cuir complètement neutre sur laquelle je fais de la gravure, ça s'appelle du cuir repoussé et je crée également mes teintures. On peut faire différentes couleurs et pleins de motifs 

Ce matin, Joffrey travaille sur un porte-feuille.

Ben là c'est création d'un portefeuille personnalisé, ça s'appelle du cuir repoussé : je prends un motif qu'en général je crée et je dessine moi-même et je le repousse sur le cuir, ça veut dire que je le grave sur le cuir 

Joff fait des portefeuilles, des sacs à main ou encore des ceintures. Mais la spécialité de l'artiste, c'est la bagagerie et la sellerie moto. C'est d'ailleurs comme ça que le motard a commencé il y a environ 8 ans.

Il me fallait une sacoche moto et j'ai récupéré du cuir sur un vieux canapé. Je me suis fait une sacoche, un copain m'a demandé de lui en faire une. Je me suis intéressé au métier et voilà 8 ans après j'ai mon atelier à Sarralbe 

 

Fini le travail à l'usine, grâce à des tutos, l'artisan autodidacte a pu se lancer à son compte et créer son propre univers à partir d'un matériel qu'il affectionne : le cuir.

Personnellement j'aime bien les cuirs qui sont marqués. Où on voit que c'était un animal, que c'était vivant avant. Quand on voit du marquage, que ce soit des plis, du gras ou alors quelques cicatrices. Un peu comme les nœuds dans du bois 

Aujourd'hui Joffrey peut vivre de son travail, il a déjà une belle clientèle notamment grâce aux réseaux sociaux. Il espère pouvoir bientôt accueillir du public normalement dans son atelier pour faire découvrir ses créations au plus grand nombre.

Margot Benabbas

| vendredi 11 décembre 2020 à 04:32 - Mise à jour à 05:32

Sport

Sarralbe : "Faites du sport" le rendez-vous des associations sportives

19/09/2021

Culture

7e édition des arts de la rue : une galerie à ciel ouvert

19/09/2021

Sortie

Nos idées de sorties pour ce week-end du 18-19 septembre

18/09/2021

Culture

Morhange : l’Église Saint-Pierre et Saint-Paul fête ses 600 ans

17/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.