Actualité


Castel Coucou doit quitter la synagogue de Forbach : Coup dur pour le monde de la culture

Castel Coucou doit quitter la synagogue de Forbach : Coup dur pour le monde de la culture

L’avenir s’assombrit pour l’association culturelle de Forbach « Castel Coucou ».

La municipalité a décidé de stopper net sa convention avec l’association. Ils n’ont plus le droit d’occuper l’ancienne synagogue depuis le 8 février. Les membres ne comprennent pas. Rencontre.

Son N°1 - Castel Coucou doit quitter la synagogue de Forbach : Coup dur pour le monde de la culture

Florence Jousset, la directrice artistique, ne comprend pas. Cette décision est arrivée par lettre recommandée, sans aucun dialogue et solution de repli.

On attend surtout un dialogue avec monsieur le Maire, on attend de ses nouvelles pour pouvoir discuter de solutions j'espère, d'autres espaces dans lesquels on pourrait travailler.

Le maire Alexandre Cassaro les laisse dans le flou artistique et Castel Coucou se retrouve coincer dans leurs activités et programmations. Florence Jousset a un souhait.

C'est de terminer la programmation pour laquelle on s'est engagée auprès des artistes, auprès des partenaires et des enfants. Une programmation qui était pensée jusqu'à septembre.

Camille est une jeune artiste-plasticienne à Epinal. Elle avait un projet et une exposition de prévue avec Castel Coucou. Mais cette décision les en empêche.

Du coup, je comptais vraiment sur cette visibilité pour lancer ma carrière et avoir des opportunités professionnelles dans le Grand-Est. C'est un peu dur à accepter, c'était une grosse opportunité, une grande confiance que m'avait accordée Castel Coucou, qui ne va pas être visible.

Pour Marie-Laure, une habitante de Forbach, c’est un réel coup de frein pour la culture dans sa ville.

L'ouverture culturelle, on en a énormément besoin en ce moment surtout, on se rend compte de ce qui nous manque vraiment. Tous les membres de ma famille y trouvent leur compte.

C’est le cas de Constantin 9 ans qui a participé à plusieurs ateliers et un vernissage.

Ceux qui avaient créé des choses, ils pouvaient guider les parents et on avait des lampes torches, tout était dans le noir, il y avait pleins de décorations et nous on leur expliquait ce qu'on avait fait.

Le jeune garçon craint de ne plus pouvoir pratiquer une activité qu’il adore. Tous attendent un retour du maire pour éclaircir la situation.

De notre côté, malgré plusieurs sollicitations, nous n'avons pas réussi à avoir une réponse du maire de Forbach.

 

Cédric Kempf

| lundi 22 février 2021 à 05:06 - Mise à jour à 11:31

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Actualité

Bon Plan : les incontournables de Sarreguemines

03/08/2021

Actualité

Un centre de vaccination sans rendez-vous ouvre au B’est

02/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.