Actualité


Aucun tué sur les routes de Moselle pendant les vacances d'hiver malgré les excès de vitesse records

Aucun tué sur les routes de Moselle pendant les vacances d'hiver malgré les excès de vitesse records

Son N°1 - Aucun tué sur les routes de Moselle pendant les vacances d'hiver malgré les excès de vitesse records

Chef d’escadron Pascal Furaut, commandant de l’Escadron départemental de sécurité routière de la Moselle

Pendant Les vacances d’hiver les restrictions que l’on connait n’ont pas empêché les délits routiers…

Quel bilan peut-on tirer de ces deux semaines de vacances sur le territoire de la Moselle ? 

En fait, si le nombre d'accidents a légèrement augmenté au cours des vacances, par rapport à la même époque l'année dernière, aucun tué sur les routes de gendarmerie en Moselle n'est à déplorer. 

Il a fait très beau pendant les vacances, les motards étaient notamment de sortis… Y a-t-il eu de gros excès de vitesse constatés ? 

Effectivement, le beau temps, a permis aux motards de faire pour certains les premières sorties. C'est pour nous une période toujours à risque parce qu'il y a quelques kms pour que le bon feeling avec la machine ne revienne. Et certains, bien trop pressés ont été surpris en excès de vitesse. Pour exemple, sur un seul et même contrôle, deux usagers ont été contrôlés à 211 et 199 km/h. En fait il s'agissait d'un couple. Donc autant dire que la balade dominicale s'est arrêtée au moment de l'interception par les gendarmes. Les motos ont été immobilisées, les permis rendus aux gendarmes en attendant de recevoir un avis de suspension qui a été pris par M. le préfet de la Moselle et aussi d'avoir à s'expliquer devant un magistrat.  

Si je peux me permettre, il n'y a pas que les motards qui roulent vite, d'autres usagers ont aussi été surpris pour avoir voulu gagner du temps. Non seulement ils ont perdu du temps mais aussi bien souvent leur précieux permis. 

Avec les vacances, a-t-on ressenti aussi une hausse du non-respect du couvre-feu ?

En fait, sur les axes de Moselle pendant les vacances d'hiver, on a plutôt observé une moindre circulation par rapport à une période classique. Le nombre de verbalisation n'a pas connu de hausse significative parce qu'en fait les usagers entre 18h et 6h sont très largement sur un trajet professionnel.  

Ce n’est plus les vacances mais les contrôles continuent. Est-ce que ça mobilise beaucoup de vos hommes tous les jours ?

Effectivement, la vigilance des gendarmes de Moselle est permanente, de jour comme de nuit et les conducteurs qui prennent leur véhicule après avoir consommé trop d'alcool ou consommé des produits stupéfiants et ceux qui confondent les routes avec des circuits doivent s'attendre à voir leur permis retirés et avoir à s'expliquer s'ils sont pris "le doigt dans le pot de confiture". Notre rôle est de protéger l'usager, sécuriser les trajets et on restera toujours fermes en cas de comportements inadaptés voire quelquefois irresponsables. 

Margot Benabbas

| mardi 9 mars 2021 à 11:22 - Mise à jour à 11:40

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Culture

Freyming-Merlebach : Arthur Hopfner, des forces spéciales à l'écriture

26/10/2021

Faits Divers

Nelling : une conductrice décède après un accident avec un tracteur

25/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.