Actualité


Restos du cœur : Un bilan positif après la collecte

Restos du cœur : Un bilan positif après la collecte

Avec 12% de denrées récoltées en plus lors de sa dernière campagne, les restos du cœur Moselle Est constatent une générosité grandissante malgré la crise.

Un peu plus d’un mois après la grande collecte annuelle du 5 au 7 mars, les Restos du cœur de Moselle Est et sa présidente Brigitte Busolini ont le sourire. Les chiffres sont positifs pour cette année :

On a ramassé 58,613 tonnes très précisément dans les différents centres, dans tous les magasins où nous étions présents. C’est-à-dire une hausse de 12% par rapport à l’année dernière, chose que l’on attendait pas du tout. On était plutôt dans l’expectative, on attendait ce qui allait se passer par rapport à la crise.

Les clients des magasins ont donc été au rendez-vous malgré la situation sanitaire.

Je pense que les gens étaient très sensibilisés par rapport à la crise sanitaire et la crise sociale qu’on annonce. Donc oui, j’ai l’impression que les personnes étaient très bienveillantes à l’égard des bénévoles des restos dans les magasins.

Cette année, les Restos du cœur ont récolté encore beaucoup de denrées alimentaires dont 14 tonnes de pâtes ! Mais ils ont eu également la bonne surprise de recevoir davantage de produits d’hygiène et  produits pour bébés.

La communication par rapport aux étudiants, par rapport à toute la crise a vraiment fonctionné. On a eu 4,6 tonnes de produits bébés par exemple !  Et les produits d’hygiène, qu’on reçoit en petites quantités d’habitude, là on en a eu 2,6 tonnes. Donc ça, ça nous a vraiment impressionnés.

La campagne d’été a commencé depuis le 15 mars dans la région. Malgré le confinement et les mesures sanitaires supplémentaires, les actions des restos restent les mêmes :

On essaye de faire au mieux tout le temps. On a des centres qui sont trop petits, trop exiguë. Eh bien on continue de faire des distributions devant la porte ou par la fenêtre, ou sous le préau d’une école. Et puis les autres on peut entrer mais avec des jauges de personnes qui sont très strictes. On a eu des contrôles par rapport aux gestes barrières. On a eu des très bonnes notes, tout était parfait.

Et pour ceux qui souhaiteraient donner encore, il est possible de se rapprocher des centres restos du cœur près de chez vous.

Laurie Veyrier

| mardi 13 avril 2021 à 06:25

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.