Actualité


Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

Pas épargnés par le Covid-19, les Sarrebourgeois ne savent toujours pas s’ils pourront terminer la saison.

Neuf points, à sept du premier non relégable Besançon et encore quatre rencontres à jouer. Voilà, dans l’idéal, à quoi ressemblerait la situation Sarrebourgeoise actuellement. Oui mais depuis le 10 avril et un match nul héroïque décroché contre Cherbourg (30-30), les hommes de Christophe Bondant n’ont plus joué de rencontre en Proligue. La faute à la pandémie.

Il y a une semaine, la rencontre contre Valence (23e journée) était décalée au 30 avril. Deux cas de Covid-19 avaient été détectés du côté du SMSHB.

« C’est délicat au niveau mental »

Tant pis, il fallait attendre Nice. Seulement voilà. La rencontre de ce samedi (20h) est elle aussi reportée, cette fois à cause de cas au sein de l’effectif Niçois.

Une situation difficile à gérer pour Christophe Bondant et les siens :

Son N°1 - Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

C’est délicat au niveau mental pour les joueurs qui commencent à se préparer pour un match, et qui deux trois jours avant ne le jouent pas. C’est une situation pas très réjouissante.

Son N°2 - Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

 Les joueurs sont très souvent dans l’interrogation. Et à partir de là, ils ont beaucoup de difficultés, pour la plupart de se concentrer à l’entraînement. Mais je dirais que c’est légitime dans le sens où déjà c’est la fin de saison et en plus on est dans l’incertitude immédiate d’un match à l’autre sur est ce qu’on va jouer ou non.

Autre problème, trouver de nouvelles dates au cœur du calendrier ressemble à une vraie partie de Tetris. Pour la rencontre contre Nice, le SMSHB a proposé deux nouvelles dates : le 4 et le 11 mai.

Surtout, Sarrebourg et l’ensemble des équipes de Proligue se trouvent dans l’incertitude complète quant à la tenue de la fin de championnat :

Son N°3 - Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

Normalement, ce qui est demandé par la Ligue Pro, c’est que l’on finisse le championnat. Mais pour l’instant on ne sait pas quand on va le finir, ni comment et il y a une date barrière qui semblerait être le 15 mai pour pouvoir faire des play-off d’accession. Mais tout ça fait que si au 15 mai le championnat n’est pas terminé, on ne sait pas ce qu’il va se passer.

Pour que des play-offs puissent avoir lieu, 21 matches doivent avoir été joués avant le 15 mai.

Mais il faudra aussi connaître les conditions de la fin d’un autre championnat : la Lidl Starligue, plus haut niveau français.

Des rencontres encourageantes 

Cette situation arrive peut-être au pire des moments pour Sarrebourg qui avait semblé trouver son rythme.

Si le SMSHB est toujours dernier de Proligue, il avait su se montrer à la hauteur contre des équipes de haut calibre avec notamment deux matches nuls contre Cherbourg (27-27), Nice (30-30 le 6 avril), et une courte défaite contre Dijon (25-26).

Son N°4 - Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

Ce sont des équipes qui produisent du jeu, qui sont des équipes redoutables et redoutés en Proligue. Au final on fait deux matches  nuls et une défaite d’un but. Donc effectivement on avait retrouvé des vertus dans notre jeu en attaque qui nous permettait de rivaliser avec ces équipes avec de la stabilité défensive. On était en passe de se prouver qu’on avait notre place. Là il y a un coup d’arrêt. En espérant que les matches que l’on va jouer, si c’est le cas, on les joue sur la même dynamique.

Et pour Christophe Bondant, il n’est pas question de parler de déclic au cours de la saison :  

Son N°5 - Handball : Sarrebourg dans le flou pour la fin de saison

Il y a eu une plus grande stabilité défensive, en particulier due à l’apport de Aurélien Padolus et Asbjorn Madsen qui ont permis de stabiliser les performances défensives. Et enfin il y a eu plus de continuité dans le jeu en attaque, plus de danger et moins de mise en péril de nos attaques par des pertes de balle. Mais ce n’est pas un déclic, c’est l’accumulation du boulot réalisé à l’entrainement et la prise de conscience chez les joueurs de l’utilité de ce travail-là.

Reste à savoir pour combien de matches les Sarrebourgeois pourront encore démontrer leurs progrès.


Le calendrier potentiel du SMSHB :

-        30 avril : Sarrebourg-Valence (J-23, 19h00)

-        4/11 mai : Nice-Sarrebourg (J-24)

-        7 mai : Sarrebourg-Massy (J-25)

-        14 mai : Strasbourg-Sarrebourg (J-26)

Laurie Veyrier

| dimanche 25 avril 2021 à 07:01 - Mise à jour à 07:15

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.