Actualité


Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

Photo : Préfecture de la Moselle

Ce mardi 11 mai, comme chaque semaine, la préfecture de la Moselle a fait un point sur la situation épidémique dans le département. A une semaine de la deuxième phase du déconfinement, les indicateurs vont dans le bon sens.

Une situation qui continue à s’améliorer

A la date du 9 mai, le taux d’incidence était de 111 et le taux de positivité à 2,6%, des chiffres qui baissent depuis 3 semaines.

Concernant les hospitalisations, là aussi les chiffres sont encourageants. A la date du 9 mai, 389 personnes étaient hospitalisées dans le département pour Covid-19 avec de moins en moins de malades en services de soins critiques comme nous l’explique Lamia Himer, déléguée territoriale de l'ARS.

Son N°1 - Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

95 personnes au 9 mai. Si je vous donne le chiffre il y a une semaine c’était 118. Ça vient confirmer qu’il y a une baisse sur la partie Covid-19.

Le taux d’occupation en réanimation reste à 90% soit 123 personnes toutes pathologies confondues sur les 137 lits ouverts.

Son N°2 - Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

Ce qui est un fait nouveau, c’est la proportion de patients Covid qui diminue : 49% contre 70% la semaine dernière. Ce qui montre qu’il y a une baisse du nombre de malades grave. Néanmoins, sur la tension hospitalière, elle reste encore importante du fait que les établissements commencent à réaliser des opérations qui étaient reportées depuis plusieurs mois ou plusieurs semaines donc ce qui est plutôt un signe encourageant et faut espérer que ça se poursuive.

Près de 30% de la population mosellane vaccinée

A la date au 9 mai, 293 149 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin c’est-à-dire 28,3% de la population du département de la Moselle.

La campagne de vaccination se poursuit. La Moselle va d’ailleurs recevoir cette semaine 5000 doses en plus de celles déjà prévues qui serviront à de nouvelles cibles comme l’a rappelé Parvine Lacombe, directrice du cabinet du préfet de la Moselle.

Son N°3 - Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

Depuis hier toutes les personnes de plus de 50 ans peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner. A compter de demain, toute personne majeure, peut prendre un rendez-vous de dernière minute dans les 24h pour prendre un rendez-vous qui se serait libéré dans la journée ou pour le lendemain.

La directrice du cabinet du préfet en a profité pour appeler au civisme de la population. De nombreux rendez-vous ne sont pas honorés ce qui entraîne un gâchis des doses de vaccin. Elle demande donc à chacun de prendre soin d’annuler son rendez-vous en cas d’empêchement.

550 personnes verbalisées pour défaut d’attestation

Malgré un assouplissement des règles notamment depuis le 3 mai et la fin des restrictions de circulation, les contrôles se poursuivent sur le département.

Son N°4 - Covid-19 : des chiffres à la baisse en Moselle

Sur la semaine qui vient de s’écouler, nous avons contrôlé en Moselle 315 établissements recevant du public, 4000 véhicules, quasiment 8000 personnes et nous avons verbalisé un certain nombre de personnes pour défaut d’attestation : plus de 550 personnes.

Nous avons mis en demeure 25 commerces au mois d’avril pour non-respect des mesures de fermeture ou des mesures de fermeture des rayons. Nous avons même procédé à une fermeture administrative la semaine dernière après mise en demeure. Nous restons sur le front des contrôles pour assurer le respect des mesures sanitaires.

Le 19 mai aura lieu la deuxième phase du déconfinement. Les terrasses ainsi que les commerces dits non-essentiels pourront rouvrir leurs portes tout comme les lieux culturels. Concernant ces réouvertures, la préfecture de la Moselle n’a pas encore les détails des mesures à mettre en place.

Un assouplissement aux frontières

La Moselle n’est plus qualifiée de territoire à circulation de variant par l’Allemagne. À partir du 13 mai, les travailleurs frontaliers n’auront plus du tout besoin de tests. Les écoliers et étudiants non plus. Pour les autres personnes du département qui souhaitent par exemple faire leurs courses, aucun test ne sera nécessaire si le séjour ne dépasse pas les 24h.

Camille Bazin

| mardi 11 mai 2021 à 17:09 - Mise à jour à 17:15

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.