Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes - Radio Mélodie

Actualité

Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes


par Camille Bazin
jeudi 29 juillet 2021 à 16:19

Photo : Camille Bazin

Le Syndicat National des Mineurs CFDT était une nouvelle fois mobilisé ce jeudi 29 juillet. Après plus de 8 ans de bataille judiciaire, le syndicat a réussi à faire reconnaître le préjudice d’anxiété des mineurs par la Cour d’appel de Douai. Mais 6 mois plus tard, ils n’ont toujours pas touché les indemnités auxquelles ils ont droit.

Son N°1 - Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes

« On est au bout des 6 mois et il n’y a toujours rien »

Notre groupe a 72 fois plus de maladies de l’amiante que le reste de la population du même âge et du même sexe.

Ils étaient une soixantaine d’anciens mineurs à se réunir à Forbach et à Saint-Avold pour interpeller les députés Christophe Arend et Hélène Zannier. Leur revendication est claire : ils veulent que l’Etat paye ses dettes comme nous l’explique François Dosso, ancien mineur.

L’Etat a été condamné, à verser à chacun des 727 personnes qui restent encore à la procédure 10 000€. On est 6 mois après le jugement et la moyenne dans ce type d’affaire pour être indemnisé c’est entre 4 et 6 mois. On est au bout des 6 mois et il n’y a toujours rien.

Si à Forbach le député était absent, les mineurs ont pu s’entretenir avec Hélène Zannier à Saint-Avold qui leur a apporté tout son soutien dans cette affaire.

On va interpeller de manière collective et rapide tous les ministères possibles pour savoir où ça bloque. Je ne conçois pas que les ministres bloquent ça doit être au niveau de Bercy à un endroit x ou y que quelqu’un a peut-être pu mettre le coude dessus et c’est un scandale et je peux vous dire que le coude sera rapidement retiré.

Si rien n’est fait d’ici un mois, les anciens mineurs ont déjà prévu une grande manifestation.

On fera une manifestation, le 29 août et nos avocats commenceront à signifier les dossiers donc ça fera 80 000€ de plus à payer pour l’État.

« Le combat ne fait que commencer »

La semaine prochaine, une petite délégation du syndicat des mineurs retournera voir les députés de Forbach et Saint-Avold. Ensemble, ils veulent aller encore plus loin pour les anciens mineurs.

Ça ne sera pas que sur les anciens mineurs, mais tout le volet après mines. Parce que dans le genre décisions de justice qui sont prises, mais qui traînent, je pense à des maisons penchées à Rosbruck, je pense à des remontées de nappes phréatiques, je pense à beaucoup de choses, le combat ne fait que commencer.

 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.