Actualité


Saint-Avold : encore beaucoup de travail suite aux orages

Saint-Avold : encore beaucoup de travail suite aux orages

Ce week-end, la ville de Saint-Avold a été frappée par de violents orages. Des toitures ont été arrachées, des arbres se sont retrouvés sur la chaussée. Les dégâts ont été très importants.

Son N°1 - Saint-Avold : encore beaucoup de travail suite aux orages

René Steiner – Maire de Saint-Avold

Est-ce que vous pouvez nous raconter comment était la situation ce samedi soir ? Et comment les services de la ville ont réagi ?

Samedi soir, les vents violents sont passés sur un secteur assez déterminé. C'est un vrai couloir d'environ un kilomètre de large, et l'orage a été précédé d'un fort vent qui a arraché les feuilles des arbres, ce qui a posé problème lorsque la pluie et la grêle sont arrivées. Les avaloirs se sont immédiatement bouchés, beaucoup d'arbres se sont couchés. Donc, les services en ville ont rapidement réagi, mais pas que les services de la ville, les pompiers. Je tiens à remercier les pompiers, également nos partenaires, nos entreprises qui travaillent avec nous. Le premier effort a été de dégager les axes principaux où il y avait parfois une vingtaine d'arbres couchés sur la chaussée, à travers la chaussée. On a mis pratiquement jusqu'à 5h du matin pour dégager ces axes, également le centre-ville et des quartiers, ceux qui sont un petit peu dans un creux ont été immédiatement inondés. Fort heureusement, les réseaux ont tenu et on a limité les dégâts en matière d'inondation.

Nous sommes quelques jours après les intempéries, vous avez donc une vision claire des dégâts. Est-ce qu’il y a eu des choses plus préoccupantes que d’autres ? Est-ce que tout est rentré dans l’ordre ?

Alors, non, aujourd'hui, pas encore. On a commencé depuis avant-hier à faire des contrôles de sécurité dans nos parcs, nos écoles, nos bâtiments, puisque la rentrée scolaire, c'est bientôt. On a commencé à engager les travaux de sécurité à la Maison de la Petite Enfance. Le bailleur, qui est touché par ce bâtiment où la toiture s'est envolée et où les arbres se sont abattus sur le bâtiment, a également commencé à faire des travaux. L'urgence est passée, la mise en sécurité est passée, les axes sont rouverts et nous procédons maintenant par degrés d'urgence au nettoyage de la voirie et au nettoyage des trottoirs. 

Vous avez un message pour les habitants ? Des permanences à la mairie à annoncer ? 

On va mettre en place un accompagnement pour les personnes qui souhaitent qu'on les accompagne sur les déclarations d'assurance. Dès lundi matin. J'ai fait un courrier de demande de reconnaissance de catastrophe naturelle pour que ça facilite également les démarches et les remboursements. Donc, pour les habitants, nous allons les aider, dans les démarches administratives, mais, également, pour ceux qui ont été inondés, qui ont des objets à débarrasser. Une nouvelle tournée d'encombrants sera mise en place dès la semaine prochaine, en début de semaine. Nous allons également mettre en place une tournée de ramassage des déchets verts. Chacun a énormément de déchets verts, des branches, énormément de feuilles. Comme on le disait tout à l'heure, les feuilles ont été broyées par la grêle. Donc, je les invite à mettre leurs déchets verts devant, sur le trottoir, pour que ça ne gêne pas trop et on passera dans les quartiers concernés qui sont le centre-ville, Lemire, le Wenheck et la Carrière, on fera une tournée de ramassages réguliers pendant quelques jours ces déchets verts.  

Qu'en est-il des personnes qui ont dû être relogées ? Est-ce toujours le cas ? 

Alors oui, ils sont relogés, maintenant, ce sont les assurances. Les deux premiers jours, nous les avons accompagnés, nous avons pris en charge ces personnes pour le logement, également pour les repas. On a ouvert un foyer, on a assuré le petit-déjeuner et des repas pour eux. Ils sont pris en charge maintenant par leur assurance pour les nuités et le bailleur compte les reloger d'ici la fin de la semaine. Il doit pouvoir les reloger dans leur appartement ceux pour lesquels c'est possible, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas sous la partie de la toiture qui a été arrachée. Pour les autres, ça sera bien évidemment beaucoup plus long, puisque il y a la charpente à refaire et la toiture qui est partie.

Ce week-end, vous avez dû annuler les estivales du kiosque. Mais ce week-end les festivités de l’été pourront être maintenues ?

Elles seront maintenues. Alors, on espère, et je pense que la météo sera avec nous cette fois-ci, mais elles seront maintenues. 

Margot Benabbas

| mercredi 25 août 2021 à 09:31 - Mise à jour à 13:39

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.