Actualité


Sarreguemines : bientôt des restaurateurs dans la gare

Sarreguemines : bientôt des restaurateurs dans la gare

La gare de Sarreguemines n’est aujourd’hui qu’un lieu de passage pour prendre son moyen de transport. A l’intérieur, les services sont très réduits. Mais ça devrait changer dans le futur.

Son N°1 - Sarreguemines : bientôt des restaurateurs dans la gare

Manuel Pitz – porteur de projet « EnGare » à Sarreguemines

Quel le projet que vous portez pour ce site et comment est-il né ?

En fait c'est même 3 projets qu'on porte sur ce site, dont un des projets c'est la récupération de l'ancien buffet. C'ets la création d'un lieu de vie en fait qui s'articule autour de différentes formes de restauration. On est parti sur 800m² avec 300 places assises communes pour plusieurs restaurateurs. Ensuite on a un autre espace qui sera destiné au travail : 300m² divisé en espaces de coworking disponible à la location soit au jour soit au mois avec tous les services nécessaires (imprimantes...).

Au début, en tant que restaurateur je cherchais un espace à louer dans un food-court en cherchant je me suis dit : "pourquoi pas en créer un". 

Combien d’entreprises pourront faire partie de l’aventure et quels types d’activités recherchez-vous ?

Aujourd'hui, c'est 10 chefs d'entreprise qui pourront louer des stands d’environ 15m². Ce qu’on cherche ce sont des cuisines variées, diversifiées et surtout de qualité. On veut des restaurateurs qui savent travailler des produits frais et locaux. On ne veut pas de congélateur par exemple. On peut imaginer aussi un centre de cuisine Lorraine par exemple, une rôtisserie, un caviste, un salon de thé, un pâtissier, on peut vraiment tout imaginer en fait même des cuisines du monde. A partir du moment où les valeurs du « EnGare » sont respectées on peut tout installer. Ce qu’on veut éviter c’est la cuisine type fast-food.

Est-ce qu’il y a déjà des espaces qui sont réservés ?

On a déjà trois espaces qui sont réservés et on en a trois qui ont en pour-parler et qui devraient aboutir prochainement. Il reste de la place pour les entrepreneurs qui voudraient s’installer. On sélectionnera en fonction des propositions.

Au niveau financier et organisationnel, comment ça se passe ? Quel est le coût du projet global ? De la location ?

Le projet, en termes d’investissement pour notre part, il s’élève à 1,2 millions d’euros. Pour exploiter un stand il y a deux possibilités au niveau du coût de la location. Soit c’est un entrepreneur qui veut s’installer sur du long terme et donc il peut disposer soit d’un stand qui est totalement équipé ou un stand brut. Ensuite il peut choisir une location sur 3 ans, 6 ans, 9 ans, comme un bail classique.

Sinon on a le cas de l’exploitant qui veut louer sur une période beaucoup plus réduite, c’est-à-dire au mois, et là on offrira une solution clé en main. Le local sera complètement équipé et ça peut convenir à quelqu’un qui veut se lancer, qui veut créer un concept ou ça peut même être une école hôtelière par exemple qui veut mettre les élèves en situation réel. Le coût variera avec la durée de location et l’aménagement du stand.

Quelles sont les différentes étapes aujourd’hui pour arriver à l’ouverture de ce food-court ?

Il y a beaucoup d’étapes à franchir encore sur le plan administratif et le plan technique. Pour débloquer les travaux et pour lancer le démarrage il nous faut au moins 6 ou 7 exploitants.

Margot Benabbas

| mardi 31 août 2021 à 08:38 - Mise à jour à 17:37

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.