Economie


À Réding, Béatrice a changé de vie pour fabriquer des bougies parfumées

À Réding, Béatrice a changé de vie pour fabriquer des bougies parfumées

À Réding, Béatrice Gaillard a décidé de changer de vie. Auxiliaire de vie de métier, elle a créé son entreprise de fabrication de bougies depuis 4 ans, c’est notre belle histoire du jour.

Son N°1 - À Réding, Béatrice a changé de vie pour fabriquer des bougies parfumées

Plus de 100 parfums proposés

Quand on s’approche de chez Béatrice, une bonne odeur de parfum se dégage du garage, c’est là qu’elle a installé son atelier. Il y a 4 ans, la quinquagénaire a décidé de changer de vie.

Mon métier, c’est auxiliaire de vie. J’ai créé une première société qui fonctionne toujours, je l’ai revendue. J’ai cherché ce que je voulais faire et c’est avec une amie que j'ai eu l'idée, comme on est fana de bougies. C’est comme ça que ça s’est fait, que Boubéa est apparu.

Béatrice fabrique des bougies coulées à base de cire de soja.

Là, vous avez deux cuiseurs, la cire est fondue au bain-marie.

Il faut ensuite ajouter le parfum, la mèche, attendre que la cire refroidisse et le tour est joué. Béatrice propose plus de 100 parfums différents.

On va arriver à la gamme de Noël donc vous allez plus avoir les parfums de Noël comme pain d’épices, pomme-cannelle, bredele, christmas pudding, mon beau sapin...

Des pots consignés pour protéger l’environnement

Soucieuse de l’environnement, la Rédingeoise propose un système de consigne sur ses pots.

Quand les clientes ont consumé la bougie, elles me ramènent le pot.

Les clients peuvent également ramener n’importe quel récipient pour y faire couler une bougie.

 

Des bougies sur-mesure

Béatrice vend ses bougies directement à l’atelier, lors de marchés d’artisans ou encore chez des revendeurs. Elle fait aussi des bougies sur-mesure pour des événements.

Pour des mariages, pour des communions, pour des baptêmes, pour des anniversaires… Pour une demande en mariage, j’ai fait un cœur et sur ce cœur, il y avait 105 roses que j’ai fait.

Cet été, Brigitte a reçu le label du département QualitéMOSL qui met en avant les artisans locaux. 

Camille Bazin

| mardi 28 septembre 2021 à 05:29 - Mise à jour à 07:09

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Société

Sarreguemines : l'avenir du site des faïenceries vu par des étudiants architectes-urbanistes

15/10/2021

Société

Forbach : les élèves du lycée Blaise Pascal rendent hommage à Samuel Paty

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.