Forbach : une serre éducative pour la réinsertion des jeunes du centre éducatif fermé - Radio Mélodie

Société

Forbach : une serre éducative pour la réinsertion des jeunes du centre éducatif fermé


par Margot Benabbas
jeudi 30 septembre 2021 à 06:46

A Forbach, le centre éducatif fermé propose plusieurs ateliers aux jeunes pour les aider à se réinsérer. Parmi les nouveautés, il y a une serre éducative qui a été mise en place il y a quelques mois.

Son N°1 - Forbach : une serre éducative pour la réinsertion des jeunes du centre éducatif fermé

Un centre éducatif fermé c’est une solution de placement, alternative à l’incarcération. A Forbach, 10 jeunes âgés de 13 à 16 ans y sont accueillis actuellement. Encadrés par des éducateurs spécialisés, ils participent à des ateliers bois, métallerie ou encore cuisine. Depuis peu, François Portilla, éducateur depuis 15 ans, s’occupe de la serre pédagogique.

Cette serre pédagogique va servir surtout pour enseigner aux jeunes tous les métiers qu'on retrouve autour du jardinage, de l'horticulture. Mon but à moi en tant qu'éducateur spécialisé c'est de leur enseigner les vraies valeurs : comment on revient à la nature ? Comment on revient à la terre ? Comment on plante un légume ? 

Une activité qui plait beaucoup à Amine 14 ans. Il veut être boulanger-pâtissier mais les espaces verts l’intéressent également.

Moi perso, ça me plait, ça me détend, j'apprends beaucoup de chose pour plus tard. 

Ici les jeunes font notamment pousser des fruits, légumes et des fleurs…

Là on a fait pousser des fleurs, c'est des pensées, il y en a à peu près 1000, ça demande du travail ! 

 

Les pensées serviront d’ailleurs à fleurir l’un des ronds-points de la ville de Forbach.

Un objectif : la réinsertion 

Cette nouvelle activité s’ajoute aux nombreuses autres proposées par le centre. Elles partagent toutes un même objectif selon Christophe Weber, le directeur.

Nos ateliers c'est pour réinsérer les enfants qui sont accompagnés mais surtout leur faire comprendre qu'on peut susciter leur intérêt et faire en sorte qu'ils puissent travailler des maths du français ou de l'Histoire sans s'en apercevoir. On travaille par exemple sur la surface quand on crée une pièce en bois. Et le vrai travail c'est ça, c'est leur dire : "tu vois tu fais des maths sans t'en apercevoir"

Le centre accueille au maximum 12 garçons pour une période moyenne de 6 mois. Sur place, ils font eux même la cuisine, arrosent les plantes, récupèrent les œufs des poules. Ils peuvent également faire des stages en entreprise. Tout est fait dans un objectif : la réinsertion à la sortie.

Depuis son ouverture en 2007, 313 mineurs y ont été accueillis.

 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.