Actualité


Crash d'hélicoptères : 3 militaires étaient passés par Phalsbourg

Crash d'hélicoptères : 3 militaires étaient passés par Phalsbourg

5 militaires sont morts dans un crash entre 2 hélicoptères de l’EALAT basés à Cannet-des-Maures. Le drame s’est produit hier matin près de Brignoles dans le Sud de la France. 

Les appareils volaient dans le cadre d'une formation.

Mais malheureusement, les deux engins se sont percutés. Un hélicoptère s’est complètement disloqué et le deuxième a pris feu. Pour l'instant, les causes de l’accident ne sont pas identifiables

Le capitaine Quentin GIBERT, le capitaine Patrick VASSELIN, et le lieutenant Sébastien GREVE sont tous les trois passés par le 1er régiment d'hélicoptères de combat de Phalsbourg.

Voici leur portrait :

Capitaine Quentin GIBERT : Breveté pilote, il est nommé aspirant le 1 er avril 2010 et rejoint le 1 er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg le 19 avril. Extrêmement motivé par sa spécialité de pilote sur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque, il prend à cœur ses nouvelles fonctions. Il progresse régulièrement tant sur le plan tactique que technique. Il est nommé sous-lieutenant le 1er avril 2011.
De mars à juillet 2013, il sert en renfort temporaire au sein du détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre à Djibouti. Très disponible, il se porte ensuite volontaire pour suivre des stages de qualification opérationnelle et poursuit sa carrière en escadrille de combat. Il est promu lieutenant le 1er avril 2012. Il se perfectionne alors et obtient les qualifications survie en mer, vol tactique et appontage.
De janvier à avril 2014, il est projeté au Mali au titre de l’opération « SERVAL » en qualité de pilote sur hélicoptère « GAZELLE ». Ses excellentes qualités humaines et techniques, sa rigueur et son calme lui permettent de s’illustrer lors de missions de reconnaissances périlleuses en vallée d’Ametetaï. A son retour en métropole, il prend la fonction d’adjoint au chef de la cellule opérations de l’escadrille. Il suit un stage de survie OTAN en Norvège. Il est promu capitaine le 1er avril 2016.

Capitaine Patrick VASSELIN : Affecté en 1986 au 1 er régiment d’hélicoptères de combat à Phalsbourg comme pilote hélicoptère d’attaque, il montre d’emblée un goût prononcé pour les responsabilités et le commandement. Il prend part à l’opération Daguet en Arabie Saoudite en 1990 où il s’illustre en participant à sept missions de reconnaissance offensive.
Qualifié chef de bord sur hélicoptère léger « appui protection et antichar » l’année suivante, il complète sa formation en obtenant le certificat tireur « missile HOT ».
Le 1er août 1994, il est muté au 3e régiment d’hélicoptères de combat à Etain.

Lieutenant Sébastien GREVE : Il est affecté au 1 er régiment d’hélicoptères de combat à Phalsbourg le 14 juin 2011. Jeune officier, il est un pilote sérieux et assidu dans la poursuite de ses formations et obtient rapidement ses qualifications complémentaires. Il est promu sous-lieutenant le 1 er mars 2013. Pilote opérationnel performant et excellent sportif, il est particulièrement motivé pour le domaine de l’aérocombat. Il est également qualifié officier renseignement et promu lieutenant le 1er mars 2014.
Engagé en opération extérieure en République Centrafricaine, au sein du sous-groupement aéromobile de l’opération Sangaris d’octobre 2014 à février 2015 en tant que pilote sur Gazelle Viviane, il fait preuve à la fois d’endurance, de rusticité, de professionnalisme et de sérénité sachant ainsi s’adapter à toute situation et faire face aux missions complexes qui lui sont confiées.
Il réussit les tests de sélection et rejoint le 1er août 2016 le 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales en tant que pilote « Gazelle ». 

Cédric Kempf

| samedi 3 février 2018 à 06:26

Actualité

Gymnastique : de l'or pour le Forbachois, Loris Frasca

16/09/2019

Actualité

Sarreguemines est retombée en enfance avec le festival Sarr'en jeux

15/09/2019

Actualité

Une entreprise de Grostenquin équipe nos militaires français ! 

15/09/2019

Actualité

Centre-ville de Sarrebruck : 318 contrôles en 7 heures pour les policiers

15/09/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.