Initiative

Esthel Boullet, agricultrice et modèle photo


par Ambre Tarin
lundi 13 décembre 2021 à 05:00

Elles ne représentent qu’une minorité dans le milieu agricole encore très masculin mais certaines veulent faire bouger les choses. Parmi elles, Esthel Boullet qui a participé à un calendrier mettant en avant les femmes dans l’agriculture. Une manière de montrer que tout est possible.

Son N°1 - Esthel Boullet, agricultrice et modèle photo

A seulement 21 ans Esthel Boullet casse les préjugés. Etudiante en alternance et agricultrice dans une ferme à Pfalzweyer en Alsace, la jeune femme a toujours été intéressée par le milieu agricole.

Ma meilleure amie avait une ferme, et j'allais l'aider quand j'étais petite donc la question de choisir un métier ne s'est pas vraiment posée.

Actuellement elle alterne entre deux semaines de travail à la ferme auprès des veaux et à la traite, et deux semaines de cours à Bar-le-Duc.

Modèle photo comme passe temps

Entre temps la Mosellane est modèle photo. Une façon de prendre confiance en elle depuis 5 ans.

Au début j'ai publié une photo, il y a eu plusieurs retours positifs, on m'a donc proposé d'en refaire, et de fil en aiguille j'ai continué.

Contactée par le créateur du calendrier Belles des Prés 2022 qui met en avant les agricultrices.

C'est pour défendre la place des femmes dans l'agricole. C'est avec une association, Petit Coup D'Pouce à la Ferme, tous les fonds sont reversés aux femmes agricultrices en France.

Alors Esthel n’a pas hésité, car c’est une situation qu’elle connaît bien, en cours comme dans la profession.

Dans ma classe je suis la seule fille. Et puis dans le milieu, quand je cherchais un apprentissage, beaucoup m'ont dit non parce que j'étais une fille, en me disant "tu es une fille tu ne pourras rien faire".

Une façon de montrer que les femmes dans l’agriculture : c’est possible.

C'est aussi pour prouver aux autres qu'on n'a pas forcément besoin d'être fort et grand pour réussir.

Une démarche dont Esthel est fière, la jeune femme assure que si l’occasion se représentait elle n’hésiterait pas une seule seconde.