Politique

Législatives 2022 : vers une abstention record pour le premier tour


par Cédric Kempf
mardi 7 juin 2022 à 08:20

Législatives 2022 : vers une abstention record pour le premier tour

Les élections législatives c'est dans 5 jours avec le 1er tour. Suite au résultat de la présidentielle, les enjeux sont multiples dans le choix des députés. 

Son N°1 - Législatives 2022 : vers une abstention record pour le premier tour

Etienne Criqui, professeur en sciences politiques à l'université de Lorraine

Dans la région, et surtout en Moselle, les députés de la majorité doivent-ils craindre de perdre leur poste au profit de NUPES ou du RN, suite au résultat de la présidentielle ?

Alors, certains peuvent être effectivement inquiéter par NUPES, par le RN voire par les Républicains, on ne sait jamais. Dans certaines circonscriptions, le parti de droite est encore bien implanté et présente encore des candidats solides, en Moselle en particulier. Et puis, il y a d'autres circonscriptions qui peuvent être aussi disputées. Avant le premier tour, c'est évidemment difficile de faire des pronostics puisqu'on ne connait pas encore les configurations du second tour, les duels du second tour.

Qui a le plus à gagner et à perdre dans ces élections ? Est-ce que l'alliance de gauche, très haut dans les sondages, peut renverser la majorité présidentielle ?

Probablement, parce qu'ils partent de très bas. Il n'y avait guère plus d'une cinquantaine à peine de députés de gauche toute tendance confondue, peut-être une soixantaine, dans l'Assemblée sortante. Ce sont eux qui ont effectivement le plus à gagner et la majorité qui a le plus à perdre. La question se pose aussi pour Les Républicains qui étaient la première force d'opposition avec plus de 100 députés en 2017 et qui risquent eux aussi de perdre un certain nombre de sièges. Alors le RN peut prendre plus de place, c'est probable. Constituer un groupe, puisqu'il faut 15 députés, c'est probable.

Est-ce que l'abstention risque de jouer sur le résutat final ?

Alors l'abstention, qui est donnée à plus de 50%, peut jouer et elle a deux conséquences. La première c'est qu'elle va donner comme résultats des duels au second tour. Quand vous avez plus de 50% d'abstention, les candidats arrivés en 3ème position, 4ème, 5ème seront automatiquement éliminés. Le seuil est tel, qu'avec un taux de participation faible c'est impossible de se qualifier au second tour sauf évidemment les deux premiers qui sont de fait qualifiés d'office même s'ils n'ont pas atteint le seuil. Donc, il n'y aura pas de triangulaire, il y en avait eu une en 2017, il n'y en aura pas (NDLR : cette année), il n'y aura que des duels. C'est évidemment lié à l'abstention. S'il y avait une participation de 80%, il y aurait beaucoup de triangulaires. C'est la première conséquence

La seconde, elle joue un peu au détriment du Rassemblement National. Ce sont généralement les électeurs d'origine modeste, ceux qui sont moins intéressés par la politique qui s'abstiennent aux élections législatives qui font suite à la présidentielle. Donc les absentionnistes n'ont pas forcément le profil de ceux qui vont aller voter. De ce point de vue, ils correspondent plus au profil des électeurs du Rassemblement National, voire de la France Insoumise qu'aux électeurs de la majorité ou des Républicains. Ca peut donc désavantager le Rassemblement National dont l'électorat devrait a priori se mobilisera un peu moins que les autres électorats.

Pouvez-nous rappeler le rôle d'un député ? Est-ce que les candidats doivent plutôt défendre durant cette campagne des projets nationaux ou locaux ?

Un député c'est le représentant de la nation. Il est évidemment élu en France pour l'instant dans le cadre d'une circonscription législative, on a donc tendance à le considérer comme le député d'un territoire, comme celui qui est l'intermédiaire entre le territoire et les pouvoirs publics. Ce n'est pas faux compte tenu du mode de scrutin, mais un député c'est le représentant de la nation, c'est celui qui participe à l'élaboration de la loi, c'est celui aussi qui est chargé de contrôler le pouvoir exécutif. Il faut espérer que les députés élus seront donc aussi très présents à l'Assemblée Nationale pour élaborer la loi et contrôler le pouvoir exécutif, le gouvernement, ce qui est leur tâche principale.


Dans le reste de l'actu...

Le pont qui relie Sarralbe à Keskastel va être fermé pour travaux

il y a 14 h 23 min

Les idées de sorties sont nombreuses ce week-end dans la région

il y a 15 h 27 min

Le prochain grand huit d'Europa Park entame sa construction

il y a 18 h 39 min

Altwiller : Des yaourts ''comme avant'' avec moins de sucre et le bon lait bio de la ferme

il y a 21 h 47 min

IUT de Moselle-est : des filières uniques en Lorraine et de plus en plus professionnalisantes

il y a 21 h 51 min

Colmar : Soprano, Florent Pagny ou encore Louise Attaque en tête d'affiche de la Foire aux Vins 2023

il y a 1 jour 56 min

Partager ses codes Netflix : les règles se durcissent

il y a 1 jour 12 h 12 min

Voir toute l'actu

Flash InfoL’Alsace a été élue une nouvelle fois « région la plus accueillante de France » 

il y a 18 h 42 min

Flash InfoMichel Lajic fera-t-il partie des 13 finalistes de l’émission Ninja Warrior ?

il y a 18 h 42 min

Flash InfoUn forum de l’orientation pour les jeunes se déroule aujourd’hui et demain à Réding près de Sarrebourg

il y a 18 h 43 min

Flash InfoLe froid devrait s’intensifier dans la région la semaine prochaine 

il y a 18 h 43 min

Flash InfoSi vous voulez aller skier dans les Vosges ce week-end, c’est le bon moment 

il y a 18 h 43 min

Flash InfoUne opération don de cheveux est organisée à la Brasserie des Faïenceries de Sarreguemines

il y a 1 jour 13 h 59 min

Flash InfoLa Cour d’Appel de Metz va juger demain un homme pour détention de plusieurs animaux sauvages

il y a 1 jour 13 h 59 min

Voir toute l'actu