Société

Hambach : Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés


par Sarah Carliez
vendredi 18 novembre 2022 à 17:50

Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Ce vendredi matin, un appel au débrayage a été lancé par les délégués syndicaux de la CGT INEOS Automotives qui réclament un complément de salaire et l’accès à la prime de partage de la valeur. Une centaine de personnes étaient attendues aujourd’hui à Hambach sur les 1045 salariés de l’entreprise. 

Thomas Di Francesco, délégué syndical et secrétaire du syndicat CGT INEOS Automotives, déplore un flou sur l’évolution des salaires, malgré une première augmentation au cours de l’année. 

De gauche à droite : Sébastien Fafournoux et Thomas Di Francesco.

 

Son N°1 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

La colère est là depuis le début de l’année c’est clair. Heureusement que les esprits se sont calmés avec l’augmentation d’environ 5% qu’on a eu. A la fin de l’année, le coût de la vie augmente encore et du coup les salariés nous ont sollicité. On est parti que sur cette demande-là, en tout cas que la direction nous reçoive en réunion. Ils ne nous ont pas répondu et un mois après ils nous répondent par courrier en nous disant qu’ils verront ça en 2023 au premier trimestre. Pour nous la revendication portait sur 2022 donc avec les salariés on a décidé de faire un appel à la grève.

Sébastien Fafournoux, délégué syndical de la CGT chez HAE était aussi présent lors du débrayage. Cette entreprise partenaire de Smart depuis de longue années n’a pas été retenue pour les nouveaux projets d’INEOS. Ce changement pourrait entrainer le départ d’une centaine de salariés.

Son N°2 - Le site d’Inéos est confronté une nouvelle fois à la colère des salariés

Nous on a les mêmes préoccupations, le panier moyen il est cher pour tout le monde, le carburant il est cher pour tout le monde. Nos revendications c’est surtout d’assurer un plan social correct de sortie. C’est pour ça qu’on était en lutte au printemps, assez médiatisé pendant plus de 7 semaines, pour négocier un plan de départ pour tous les salariés qui ne seront pas appelés par INEOS dans le cadre de la charte de mobilité.

 

Une mobilisation qui doit se poursuivre désormais tous les prochains samedis de l’année, jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé. 


Dans le reste de l'actu...

Moselle : 98 classes sont menacées de fermeture pour la prochaine rentrée

il y a 8 h 19 min

Une famille d’Abreschviller représente la Moselle dans l’émission ''Duels en famille''

il y a 10 h 49 min

Le nombre de personnes sans domicile a doublé en un an en France et en Moselle-est

il y a 10 h 59 min

Sarreguemines : Belle réussite pour les opérations ''jetons'' et ''dons de cheveux'' contre le cancer

il y a 1 jour 11 h 6 min

Le pont qui relie Sarralbe à Keskastel va être fermé pour travaux

il y a 3 jour 46 min

Les idées de sorties sont nombreuses ce week-end dans la région

il y a 3 jour 1 h 50 min

Le prochain grand huit d'Europa Park entame sa construction

il y a 3 jour 5 h 2 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUn accident mortel a eu lieu à la Dillinger Hütte à Dilligen en Sarre

il y a 2 h 55 min

Flash InfoLe Racing club de Strasbourg est en bas du classement de Ligue 1 mais pas ses supporters !

il y a 3 h 5 min

Flash Info1200 personnes ont assisté aux 4 kappensitzung de la société carnavalesque de Sarreguemines !

il y a 3 h 5 min

Flash InfoUn transporteur de véhicules et une camionnette se sont percutés sur l’autoroute A4

il y a 3 h 5 min

Flash InfoLe coureur Yann Schrub peut ajouter une nouvelle victoire à son palmarès 

il y a 10 h 5 min

Flash InfoLe KBF Sarre Boxing compte une nouvelle championne de France dans ses rangs 

il y a 10 h 5 min

Flash InfoA Bitche, les travaux du centre-ville commencent ce matin

il y a 10 h 5 min

Voir toute l'actu