Actualité


Rétrospective 2019 : Une année marquée par les grèves et les manifestations

Rétrospective 2019 : Une année marquée par les grèves et les manifestations

Photo : Margot Benabbas

L'année 2019 a été marquée par les grèves et les manifestations. 

On se souvient particulièrement ce mois de décembre où partout sur le territoire des milliers de français se sont mobilisés contre la réforme des retraites.

Le 5 décembre entre 7 000 et 10 000 personnes manifestent dans les rues de Metz.

Mais c’est toute l’année 2019 qui a été marquée par les grèves, souvenez-vous…

Les lycéens

Les premiers à être descendu dans la rue cette année ce sont les lycéens. Au mois de mars ils manifestent non pas pour leur retraite mais pour le climat et l’avenir de la planète. Au lycée Jean de Pange à Sarreguemines, ils étaient une centaine à se mobiliser nous les avions rencontrés.

Les professeurs

Après les élèves ce sont les professeurs qui défilent dans la rue pour protester contre la réforme Blanquer. En juin, ils iront même jusqu’à faire grève le premier jour du bac.

À Sarreguemines environ 30% de professeurs étaient en grève.

Les urgences

Manque de lits et attente parfois interminable aux urgences pour les patients, le personnel en a ras-le-bol.

Les ehpad

Après les services d’urgence, ce sont les ehpad qui sont entrés en grève au mois de septembre. En Moselle, nous nous étions rendus à l’ehpad le Val Fleuri à Fénétrange. Les syndicats, soutenus par les résidents, s’étaient regroupés devant l’établissement pour dénoncer des conditions de travail qui se détériorent.

Les pompiers

Tout comme les urgences, les pompiers sont en grève depuis le mois de juin. S’ils doivent tout de même assurer leur service ils ont su se faire remarquer en taguant régulièrement les véhicules ou en faisant hurler les sirènes.

 

Les agriculteurs

Au mois d’octobre, les agriculteurs étaient sur les ronds-points de Saint-Avold. Ils manifestaient contre le Ceta, l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Europe, mais dénonçaient également ce qu’on appelle « l’agribashing », comprenez le dénigrement des agriculteurs.

Un mois de décembre mouvementé

Le mois de décembre a été particulièrement mouvementé sur plan social. Il y a eu évidemment la grève des cheminots qui dure encore et qui a fortement impacté le trafic ferroviaire mais en Moselle les grévistes ont également envahi les routes.

Près du péage de Saint-Avold, le rond-point de la plateforme chimique de Carling a été plusieurs fois pris d’assaut par les manifestants entrainant de gros ralentissements sur les routes.

 

A quoi s'attendre pour 2020 ?

L’année 2020 devrait commencer comme 2019 a fini, au rythme des grèves. Le gouvernement recevra les syndicats le 7 janvier, le 9 une nouvelle journée de manifestations est annoncée.

 

Camille Bazin

| lundi 30 décembre 2019 à 05:00 - Mise à jour à 06:34

Actualité

Chômage partiel, le casse-tête des travailleurs frontaliers

26/05/2020

Actualité

La télémédecine de plus en plus présente dans les hôpitaux et prisons de la région

26/05/2020

Actualité

Les auto-écoles de Moselle ont repris dans le flou et sans protocole sanitaire

26/05/2020

Actualité

Sarre : Deux points de vente de tabac braqués la même nuit

25/05/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.