Actualité


Port du masque obligatoire dans le Bas-Rhin, la préfecture fait du cas par cas

Port du masque obligatoire dans le Bas-Rhin, la préfecture fait du cas par cas

Photo : Shutter Stock

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier a dû revoir sa copie. Après avoir rendu le port du masque obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants, le tribunal administratif de Strasbourg a jugé que le port du masque ne devait pas être obligatoire aux horaires pendant lesquels il n’y a pas de forte densité de population. La préfète avait jusqu’à demain pour revoir sa copie, elle a tenu une conférence de presse ce lundi 7 septembre pour présenter le nouveau dispositif.

« On ne peut pas oublier les morts du Covid »

En introduction, la préfète du Bas-Rhin a tenu a rappelé pourquoi elle tenait à instaurer le port du masque dans les grandes villes où la population est importante, et par conséquent le risque de contamination est important, « On ne peut pas oublier les morts du Covid, on ne peut pas oublier l’engagement si fort de nos soignants. La première raison de porter ce masque est de protéger les autres donc je tenais à rappeler ces considérations humaines car c’est aussi cet aspect de protection des personnes qui guident notre [ndlr : la préfecture, les élus et l’ARS] action commune ».

Pas de changement pour Strasbourg, du cas par cas pour les 12 autres communes

Pour la ville de Strasbourg, pas de changement. Le port du masque reste obligatoire et l’arrêté initial va donc être reconduit.

Concernant les 12 autres communes de plus de 10 000 habitants la préfète prévoit un arrêté par commune avec tout de même un tronc commun.

Ce tronc commun c’est un périmètre qui est défini autour de certains établissements recevant du public qui sont propices à des rassemblements : les établissements d’enseignement, les lieux de culte, les établissements sportifs, les théâtres, les salles de spectacle, les salles à usages multiples et les aires de jeux pour les enfants. Ensuite on a travaillé avec les maires pour déterminer des zones spécifiques par exemple pour la commune de Saverne le port qui est une zone très dense.

Concernant les horaires, la préfecture a décidé de ne pas mettre de bornes horaires ce qui signifie que ces arrêtés sont valables 24h/24.

Une vertu pédagogique

Les arrêtés courent jusqu’au 30 septembre, à cette date la préfecture réévaluera la situation dans chaque commune. Cependant, la préfète Josiane Chevalier, espère que ces arrêtés auront une vertu pédagogique et inciteront les gens à avoir le reflexe de porter le masque.

Tant qu’il n’y aura pas ni traitement ni vaccin, les mesures barrières sont notre seule protection. Qu’il y ait un arrêté ou pas le port du masque reste un point important de ces mesures barrières.

Les chiffres du coronavirus

Sur la période du 29 août au 4 septembre, le taux d’incidence dans la région Grand Est est de 29,3 pour 100 000 habitants, il est de 41,7 pour le Bas-Rhin et de 25,0 pour la Moselle.

Au 4 septembre, 421 personnes sont toujours hospitalisées dans la région dont 16 en réanimation. Dans le Bas-Rhin 88 personnes sont toujours dans les hôpitaux dont 7 en réanimation et en Moselle 85 personnes sont toujours hospitalisées dont 2 en réanimation.

3675 personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans la région dont 855 en Moselle et 690 dans le Bas-Rhin.

64 clusters sont toujours en cours d’investigation. 27 font suites à des événements privés ou publics, aucun en milieu scolaire. Santé publique France est particulièrement attentif aux clusters qui pourraient naitre au sein d’entreprises. Pour l’heure on en compte 3, tous basés en Meurthe-et-Moselle.

Camille Bazin

| lundi 7 septembre 2020 à 18:55 - Mise à jour le 8 septembre 2020 à 08:14

Actualité

Forbach a rendu hommage à Samuel Paty

24/10/2020

Actualité

Sports : Le programme du week-end !

24/10/2020

Actualité

Farébersviller : Un homme tente de foncer sur un gendarme et prend la fuite

23/10/2020

Actualité

Bas-Rhin : Les mesures liées au couvre-feu

23/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.