Actualité
Présidentielle 2017 : les analyses du premier tour
Actualité - Publié le dimanche 23 avril 2017 - Temps de lecture : 5 min

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. 

Au niveau national, le premier tour de l'élection présidentielle a donné vainqueur Emmanuel Macron du parti En Marche ! et Marine Le Pen de l'extrême droite. Ce sont donc ces deux candidats qui s'affronteront au second tour le 7 mai.

Qu'en est-il en Moselle ? 

Le département du 57 a voté massivement pour la candidate du Front National avec 28.35% des voix. Emmanuel Macron est distancé mais reste au dessus des 20% (21.05% pour être précis). Jean-Luc Mélenchon et François Fillon sont au coude à coude avec 17,90 et 17.17% de soutien. Nicolas Dupont-Aignan et Benoit Hamon dépassent à peine les 5%. Les autres candidats sont en dessous de ce chiffre. L'abstention, elle, s'élève à 23.63%.

Les chiffres comparés à ceux de 2012 

Lors des précédentes élections, Sarkozy était sorti en tête dans le département avec 25.93% des voix. Il était suivi de très près par Marine Le Pen qui avait déjà fait un beau score avec 24,73%. Le PS, à l'époque était à 24.53%. Melenchon, lui, avait fait un peu moins de 10% avec 9.52% des voix. Nicolas Dupont-Aignan faisait partie des très petits candidats avec 1.86%. L'abstention était un peu plus faible, elle était  en dessous des 22%. 

Qu'en est-il dans le Bas-Rhin ? 

Marine Le Pen, là aussi, prend la première position dans le département avec 24.69% de soutien. Mais Emmanuel Macron peut compter sur les Alsaciens puisqu'il talonne l'extrême droite avec 22.29%. François Fillon complète le podium mais n'était pas loin du tout de la deuxième place. Il obtient 22%. Jean-Mélenchon par contre, n'a convaincu que 14.78% des bas-rhinois. Les autres candidats sont sous la barre des 10%. L'abstention est plus faible dans le Bas-Rhin qu'en Moselle. Elle est à 20.14%.

Les chiffres comparés à ceux de 2012

En 2012, dans le Bas-Rhin, Marine Le Pen avait obtenu 21.21% des suffrages. Elle était en 2ème place derrière Nicolas Sarkozy (33.62%). Le parti socialiste avec François Hollande avait obtenu 19.58% des suffrages. Jean-Luc Mélenchon n’avait obtenu que 7.22% des voix. Nicolas Dupont-Aignan n’avait pas réussi à dépasser les 2%. L’abstention s’établissait déjà à 20%.

Marine Le Pen séduit les Mosellans et les Bas-Rhinois en Alsace-Bossue

Le plus souvent c'est elle qu'on voit arriver en tête du 1er tour dans les communes des deux départements. Là où on a le plus sollicité la candidate de l'extrême droite c'est à Thal Drulingen avec 55% de soutien, suivi de Mouterhouse avec 54.26% et Puberg avec 50.91%. Elle est en tête dans la quasi totalité des communes de Moselle-Est et d'Alsace Bossue, à quelques exceptions près.

Emmanuel Macron a plus de mal à convaincre 

On a trouvé trois communes où le candidat du parti En Marche! arrive en tête. Il s'agit de Diedendorf avec 23.14%, Meisenthal avec 25.92% mais aussi Guébestroff à côté de Dieuze avec là 42.50% des suffrages. Pour le reste, Emmanuel Macron vacille entre la seconde, la troisième et la 4ème place selon les communes. 

Jean-Luc Mélenchon vient mettre son grain de sel

Même si le candidat de La France Insoumise ne sera pas au second tour, il l'aurait pu l'être grâce au vote de plusieurs communes du secteur. C'est le cas de Créhange, Forbach, Wolfskirchen ou encore Saint-Avold où il arrive en seconde position. Encore mieux, il prend la tête à Behren-Lès-Forbach avec 42.87% des voix contre 25.52% pour Marine Le Pen. Même cas de figure à Farébersviller.

François Fillon lui aussi prend sa part du gâteau 

Comme Jean-Luc Mélenchon, François Fillon aurait pu être au second dans certaines communes. Bitche, Hambach, ou encore Puttelange-aux-Lacs l'ont placé second. Le candidat des Républicains arrive même en tête à Hinsbourg près de Wingen-sur-Moder, à Rhodes, à Vahl-lès-Bénestroff et à Hazembourg.

Nicolas Dupont-Aignan crée la surprise

Gros coup dur pour la gauche qui voit Debout la France être devant dans plusieurs villages du secteur. A Insviller près de Mittersheim Nicolas Dupont-Aignan se place même 3ème devant Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Pareil à Petit-Tenquin. Mais là où il bat des records c'est à Eschwiller et à Lorentzen. Il prend carrément la seconde place avec 18 et 16% des voix.

La déception Benoit Hamon 

Le candidat du parti socialiste paie les cinq années de présidence de François Hollande et le vote utile que représente Jean-Luc Mélenchon. Le candidat n'arrive pas à atteindre le podium même dans les villes dites de gauche. C'est le cas à Forbach ou encore Farébersviller. Il voit même Jean Lassalle le dépasser à Vibersviller. Benoit Hamon en Moselle-Est et en Alsace Bossue ne dépasse jamais les 10%, il a d'ailleurs souvent du mal à dépasser les 5%.

Pas de surprise chez "les petits candidats"

Nathalie Arthaud, Jean Lassalle, Philippe Poutou, François Asselineau et Jacques Cheminade n'ont pas fait de miracle. A chaque fois, ils n'obtiennent que très peu de votes. Jacques Cheminade est le candidat qui termine le plus souvent avec 0%. 

 


#actualité #élection #présidentielle #analyse #1ertour #moselle #basrhin #vote #résultat #23avril2017 #24avril2017

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.