Actualité

Restaurateurs et clients se plient aux nouvelles règles sanitaires


par Margot Benabbas
mercredi 21 octobre 2020 à 12:23

Les mesures sanitaires se sont encore renforcées dans les restaurants. Au restaurant le Green du golf de Sarreguemines, ces changements ont été mis en place dès samedi. Nous sommes allés voir ce que ça donne sur place au service de midi d’hier.

Son N°1 - Restaurateurs et clients se plient aux nouvelles règles sanitaires

Gel hydroalcoolique à l’entrée, port du masque quand on circule dans la salle… les gestes de sécurité sont entrés dans les habitudes des clients du restaurant. Mais ce mardi, il y a deux petites nouveautés :

Au maximum des tables de 6, donc c'est pas bien compliqué il faut prévenir les gens qui ont réservé en avance etc. Et disposer un registre de rappel à table pour que les clients puissent noter nom, prénom, numéro de téléphone ou adresse mail

Thibault Lehr, dirigeant associé du Green a disposé ces « fiches contact » avec des stylos sur chaque table. Les clients doivent y laisser leurs coordonnées qui vont être conservées pendant 14 jours par l’établissement avant d’être détruites.

''Garder le lien social''

A table, Marianne, Peter, Anne-Marie et Hélène découvrent ce dispositif. Une nouvelle mesure parmi beaucoup d’autres qui n’a pas découragé les 4 amis de se voir, au contraire.

Non pas du tout, si on suit bien les règles normalement il n'y a pas de problème

On préfère quand même être contacté s'il y a quelques chose, c'est tout

C’est important pour eux de continuer de se voir mais aussi de soutenir les restaurateurs.

Il faut les soutenir en y allant et c'est sécurisé, donc au contraire, il faut garder le lien social 

Pour la direction, la mise en place de la « fiche contact » passe encore mais la limitation de 6 personnes est plus compliquée à gérer notamment pour les fêtes de fin d’années à venir. Si le Green s’en sort plutôt bien depuis le déconfinement, il doit quand même faire face à une baisse d’activité. 

On ressent quand même une baisse d'activité, malgré tout. Des annulations, des groupes, des repas d'entreprise... Ce sont des clients qu'on perd malgré tout

 

Sur la quinzaine de salariés de l’établissement, 2 sont toujours au chômage partiel en attendant que l’activité ne reprenne pleinement.