Santé

L'ARS Grand Est propose des primes pour inciter les étudiants à rester dans la région


par Margot Benabbas
jeudi 13 octobre 2022 à 08:37

L'ARS Grand Est propose  des primes pour inciter les étudiants à rester dans la région
Photo : Ifsi - Forbach

Les établissements de santé ont de plus en plus de mal à recruter des médecins, des infirmières, des aides-soignantes ou des ASH. La région Grand-Est et nos deux départements de la Moselle et du Bas-Rhin ne sont pas épargnés.

Son N°1 - L'ARS Grand Est propose des primes pour inciter les étudiants à rester dans la région

Dr Carole Cretin, directrice de la stratégie de l’ARS Grand Est

Actuellement, a-t-on des données chiffrées sur le manque de personnel dans la région ?

Le besoin en personnel est important. On a des chiffres estimés et on a comme projet et action depuis 2018 d’augmenter de 25% les infirmiers formés sur la région et de tripler le nombre d’aides-soignants formés sur la région par exemple. Ça donne une idée du besoin. On forme sur la région 3230 infirmiers par an et près de 3800 aides-soignants.

Il y a les infirmières, les aides-soignantes et le reste ? 

Il y a aussi les médecins généralistes, médecins spécialistes. On travaille aussi à mieux former les médecins, en former plus, les garder sur le territoire. La Moselle, vous le savez, est un territoire très attractif pour les professionnels de santé médecins et non médecins et donc nos objectifs c’est de mieux former, plus former, fidéliser ces étudiants sur notre territoire et leur permettre d’avoir un parcours professionnel et une qualité de vie au travail qui les amène à s’épanouir et à rester dans les structures qui les accueillent.

L’Agence régionale de santé Grand Est vient d’annoncer la mise en place de primes pour les étudiants infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, manipulateurs d’électroradiologie médicale et élèves aides-soignants. C'est quoi exactement ? 

Sur ces 4 métiers qui sont fortement en tension l’ARS a décidé, pour les étudiants actuellement dans les instituts de formation, de pouvoir bénéficier d’une allocation d’études. Les aides-soignants c’est 6000€, ils font 1 an de formation. Les infirmiers ce serait 8000€ par an, ils font 3 ans de formation et là, ce contrat d’allocation d’étude est proposé à ceux qui sont actuellement en 2ème année de formation et en 3ème année. Idem pour les masseurs kiné et les manipulateurs radio. Dans l’engagement qu’ils prennent, pour percevoir cette allocation d’études versée par l’ARS, on leur demande de travailler dans une structure de la région, publique, privée, à l’hôpital, en maison de retraite ou en libéral sur le double de la durée dont ils auront bénéficier de l’allocation d’études. Exemple : un aide-soignant c’est 2 ans d’engagement dans une structure de la région. Un infirmier qui s’engage dès sa 2ème année d’étude c’est 4 ans d’engagement dans une structure de la région. Ça permet d’aider les étudiants pendant leurs études et d’avoir directement un point de chute de leur choix à condition qu’il soit dans la région. Ils signent un contrat avec cet établissement qui pourra les accueillir en stage par exemple et leur préparer leur poste de travail au mieux.

Je suis étudiant et je veux en bénéficier, comment ça fonctionne ? 

On se rapproche de son institut et on peut aller sur le site internet de l’ARS où il y a cet appel à candidature. On peut se rapprocher de ses professeurs, de sa structure, qui recherchent un endroit où on veut travailler. Et puis, on porte sa candidature via cet établissement auprès de l’ARS jusqu’au 23 octobre. L’ARS validera cette candidature et versera à l’établissement qui signe le contrat avec cet étudiant, les fonds qui lui permettra d’accéder à cette allocation d’études.


Dans le reste de l'actu...

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 2 h 23 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 3 h 30 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 15 h 30 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 18 h 19 min

Morhange : Le domaine de la Mutche va bientôt devenir CapFun

il y a 1 jour 5 min

L’emploi salarié se porte bien dans le Grand-Est

il y a 1 jour 27 min

Bénestroff : La ''Toque Blanche'' devient ''Toque & Passion" pour donner un nouveau souffle au restaurant

il y a 1 jour 6 h 55 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 6 h 8 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 6 h 56 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 7 h 4 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 7 h 44 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 7 h 45 min

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 7 h 47 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 1 jour 1 h 9 min

Voir toute l'actu