Santé

Mois sans tabac : le centre ''Les Wads'' vous aide à arrêter de fumer en Moselle


par Margot Benabbas
mercredi 2 novembre 2022 à 08:20

Mois sans tabac : le centre ''Les Wads'' vous aide à arrêter de fumer en Moselle

Le mois de novembre c’est le mois sans tabac. En Moselle, le centre « Les Wads » lutte contre les addictions. Ce pôle du CMSEA rayonne dans toute la Moselle et notamment à Metz - Forbach, dans le Saulnois ou encore le bassin houiller.

Son N°1 - Mois sans tabac : le centre ''Les Wads'' vous aide à arrêter de fumer en Moselle

Lionel Diény – directeur du Centre « Les Wads » du CMSEA

Vous luttez contre les addictions, est-ce que celle liée au tabac est particulièrement préoccupante ?

Il ne faut pas oublier que le tabac représente 75 000 décès dans l’année donc à peu près 13% des décès de France métropolitaine. Vu comme ça, on doit quand même se dire qu’un accent particulier doit être mis sur ce sujet-là et c’est tout l’intérêt du mois sans tabac qui représente un défi collectif majeur pour réduire ces décès qui pourraient être évités.

Est-ce que le tabagisme touche de nombreuses personnes dans le département ? Des jeunes également ?

Le Grand Est est particulièrement touché puisque le Grand Est ça représente 1.2 millions de fumeurs quotidiens. Il se situe en 4ème parmi les régions les plus consommatrices de tabac et la Moselle est particulièrement touchée, notamment sur l’impact des morbidités c’est-à-dire cancer du poumon, cardiopathie… donc les maladies qui sont en lien notamment avec la consommation de tabac. On est donc particulièrement impacté notamment du fait de la situation transfrontalière. Ce n’est pas innocent le fait que le Luxembourg ait un tarif du tabac moins fort qu’en France.

On ne peut pas rester neutre par rapport à cette situation-là et on intervient effectivement pour accompagner toute personne. Que vous soyez adolescent, femme enceinte, homme, de 12 ans à 80 ans – il n’est jamais trop tard pour arrêter – on peut vous aider pour ça parce que le problème du tabac c’est qu’il ne faut pas rester seul. Et l’intérêt du mois sans tabac c’est de dire que pendant 1 mois on va ensemble et collectivement se soutenir parce qu’au bout d’un mois on réduit de 5 fois les risques de rechute. Et au bout d’un mois la dépendance à la nicotine est terminée. Donc il ne reste plus que les besoins gestuels, le besoin de consommer quelque chose, de gérer son stress, etc.

Dans votre centre, que faites-vous contre cette addiction ? Quelles sont les actions menées ? Comment sont suivies les personnes ?

On a des équipes qui sont formées à accompagner ce sujet-là, on a des éducateurs, on a des travailleurs sociaux, des infirmiers, des médecins. Ça va dépendre parce que la situation de chacun est singulière. Mais, l’objectif, d’un accompagnement à l’arrêt du tabac c’est de réduire au maximum la consommation. C’est-à-dire qu’on sait très bien que parfois, pour certaines personnes, c’est difficile d’arrêter brutalement mais au moins essayons ensemble de réduire. Donc identifions : qu’est-ce qui fait qu’on consomme, qu’est-ce qui fait qu’à tel moment on a besoin de cette cigarette-là, et puis identifions aussi toutes les stratégies d’adaptation possible, c’est-à-dire que peut-être, au lieu de consommer je peux faire autre chose. Tout en trouvant également du plaisir, parce que, quelque part, on est aussi des êtres de plaisir et que le tabac apporte une réponse à un moment donné où on a besoin de retrouver un peu de bien-être. Mais, on peut faire autrement que consommer du tabac.

Et pour les jeunes ?

Alors pour les jeunes, c’est un problème, notamment avec la cigarette jetable qu’on appelle la « Puff ». La « puff » c’est un problème puisque c’est une porte d’entrée dans le tabagisme aujourd’hui qui est très importante pour les jeunes parce que l’industrie du tabac réfléchit à un produit qui est jetable, un produit coloré, qui peut avoir des goûts sucrés. Et il est démontré aujourd’hui que lorsque les jeunes démarrent avec ce genre de chose, pour 20% d’entre eux, ils tombent dans une prise de tabac classique que ce soit la cigarette ou autre. Donc il faut absolument faire attention à sensibiliser nos adolescents à ne pas commencer, même si nos copains le font, même si c’est un produit attirant.

Comment obtenir de l’aide si on veut arrêter de fumer ?

Il y a plusieurs façons de faire, soit on vient physiquement dans nos locaux, place Robert Schuman à Forbach ou à Metz. On peut nous contacter par téléphone au 0387744158 et puis on est présent sur les réseaux sociaux.

On vous attend, on espère que vous serez présent au rendez-vous. On va réussir ensemble !

Pour participer au mois sans tabac vous pouvez vous inscrire sur mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr ou contacter le 39 89


Dans le reste de l'actu...

L’interprète de Nellie Oleson dans ''La Petite Maison dans la prairie'' sera à Sarre Union le 24 mars prochain

il y a 2 h 6 min

Les évènements à ne pas manquer ce week-end

il y a 3 h 13 min

Sarreguemines : A bout, les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme et réclament des aides de l'Etat

il y a 15 h 13 min

L’EHPAD de Puttelange-aux-Lacs doit se moderniser et se diversifier pour répondre à la demande

il y a 18 h 1 min

Morhange : Le domaine de la Mutche va bientôt devenir CapFun

il y a 23 h 48 min

L’emploi salarié se porte bien dans le Grand-Est

il y a 1 jour 10 min

Bénestroff : La ''Toque Blanche'' devient ''Toque & Passion" pour donner un nouveau souffle au restaurant

il y a 1 jour 6 h 37 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont en vigilance jaune neige et verglas ce matin

il y a 5 h 51 min

Flash InfoAmateurs de vin, c’est à Faulquemont qu’il faudra se rendre ce week-end

il y a 6 h 39 min

Flash InfoLes apprentis du centre de formation Bernard Stalter à Eschau vont tenter de battre un record du monde ce dimanche

il y a 6 h 46 min

Flash InfoUne habitante de Sarreguemines a fêté ses 103 ans hier !

il y a 7 h 27 min

Flash InfoCe matin vous ne pourrez pas vous garer au parking du Carré Louvain de Sarreguemines

il y a 7 h 28 min

Flash InfoLes agriculteurs de Moselle ont manifesté devant Les sous-préfectures de Sarreguemines, Forbach et Sarrebourg

il y a 7 h 29 min

Flash InfoL’académie de Nancy-Metz va perdre des élèves à la rentrée prochaine

il y a 1 jour 52 min

Voir toute l'actu