Actualité


L’année 2020 n’a pas échappé à des faits divers en Moselle-Est et dans le Bas-Rhin

L’année 2020 n’a pas échappé à des faits divers en Moselle-Est et dans le Bas-Rhin

Des mauvaises nouvelles qui n’ont pas égayé notre quotidien mais qui ont marqué la région. On revient sur quelques faits marquants.

Son N°1 - L’année 2020 n’a pas échappé à des faits divers en Moselle-Est et dans le Bas-Rhin

Le lundi 3 février, un militaire de 19 ans est allé commettre une attaque dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Dieuze. Le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri, revient sur ce face à face.

Cette personne s'est introduite dans les locaux armée d'un couteau, à un moment donné il s'est retrouvé face à un militaire de la gendarmerie, qui, a été dans l'obligation de faire usage de son arme de service. Il a tiré à deux reprises en direction de l'homme qui était armé d'un couteau.

D’abord évoqué, la piste terroriste a été finalement exclue, les investigations n’ayant révélé aucun élément de radicalisation. L’homme souhaitait mourir sous le feu de la gendarmerie.

Autre faits divers glaçant, le corps de Michel Voltz retrouvé dans une fosse à Dalhain dans le Saulnois à la mi-novembre.

Cet habitant de Faulquemont avait disparu le 16 juillet dernier. La piste de l'assassinat est toujours privilégiée à l’heure actuelle. Un couple de messins l’aurait tué pour un viager.

Le 18 février, on évoquait avec la gendarmerie de Sarreguemines, un trafic de chiots démantelé dans le Pays de Bitche. Un homme ne déclarait pas ses ressources tout en vendant des chiots de façon illégale. 71 chiots ont été saisis.

Cette personne avait un train de vie qui était bien supérieur à ce qu'elle déclarait notamment aux services fiscaux. Nous avons pu d'ores et déjà saisir pour une valeur de 400 000 euros de biens qui sont à disposition de la justice.

Les faits divers c’est aussi des bonnes nouvelles comme ce dimanche 18 octobre à Farébersviller.

Un arbitre a été sauvé par des spectateurs et des joueurs durant une rencontre de football.

Un match opposant l’équipe senior B de Creutzwald et Farébersviller a été brusquement arrêté à la 40e minute de jeu. L’arbitre de la rencontre était tombé au sol. 2 spectateurs et 2 joueurs ont réussi à réanimer l’arbitre et à lui sauver la vie.

En espérant qu’en 2021, l’année des faits divers soit plus positive que négative.

Cédric Kempf

| jeudi 31 décembre 2020 à 15:41 - Mise à jour à 15:51

Politique

''Indemnité inflation'' : les travailleurs frontaliers seront concernés, mais comment ?

27/10/2021

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.