Actualité


Coronavirus : situation maîtrisée depuis plusieurs jours en Moselle

Coronavirus : situation maîtrisée depuis plusieurs jours en Moselle

La préfecture de Moselle a tenu un point presse ce mardi sur la situation sanitaire

Bonne nouvelle, depuis la mi-août, le taux d’incidence n’augmente plus et se stabilise autour des 180. Le taux de positivité est même à 2.6, c’est-à-dire qu’un malade contamine 2 personnes et demi.

Son N°1 - Coronavirus : situation maîtrisée depuis plusieurs jours en Moselle

On réalise 75 000 tests en Moselle chaque semaine. Malgré ce très grand nombre de tests, on trouve relativement peu de cas positifs. On a connu des situations qui étaient 3 ou 4 fois pire.

Une situation maîtrisée pour le préfet Laurent Touvet, et qui se ressent à l’hôpital. Aucune structure n’est saturée. Peu de malades sont en réanimation. C’est le cas au CHR de Metz-Thionville où il y en a 14. Un établissement de santé géré par Marie-Odile Saillard.

Son N°2 - Coronavirus : situation maîtrisée depuis plusieurs jours en Moselle

Dans les 14, on a les 2 patients qui ont été transférés d'Occitanie, et sur ces 14 patients, 13 d'entre eux n'étaient pas vaccinés. C'est ce qu'il faut retenir.

Aujourd’hui, 30% des Mosellans ne sont pas vaccinés. Dans ces 30%, 15% n’ont pas besoin de l’être puisqu’il s’agit des -12ans. Une majorité est donc protégée des formes graves et possède le pass sanitaire. Un pass qui pose peu de problèmes en Moselle.

Son N°3 - Coronavirus : situation maîtrisée depuis plusieurs jours en Moselle

Les contrôles réalisés par la police et la gendarmerie donnent lieu à des constats d'infraction sont peu nombreux. Environ 1% des contrôles donnent lieu à un constat d'infraction.

Il reste donc à la préfecture à convaincre 15% de la population. Une opération de vaccination sans rendez-vous aura lieu dans plusieurs centres commerciaux ce samedi, dont le Best à Farébersviller (également ce mercredi de 9h à 19h). Enfin, une campagne de sensibilisation au vaccin sera faite aux élèves à la rentrée pour les 12-18 ans.

Cédric Kempf

| mardi 24 août 2021 à 16:18 - Mise à jour le 25 août 2021 à 07:44

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.