Buzz - People

''Faut qu'on parle'' : Arnaud Demanche impatient de discuter et rire avec le public du Gouvy


par Margot Benabbas
mardi 22 mars 2022 à 08:54

Arnaud Demanche sera sur la scène du Gouvy jeudi soir à 20h à Freyming-Merlebach. Le spectacle s’appelle « faut qu’on parle ».

Son N°1 - ''Faut qu'on parle'' : Arnaud Demanche impatient de discuter et rire avec le public du Gouvy

De quoi on parle ?

De tout ce qui se passe en ce moment mais principalement de dialogue et de liberté d'expression puisque "Faut qu'on parle" c'est autant une mauvaise nouvelle quand on l'entend qu'un appel à se parler les uns les autres. Quand je dis "une mauvaise nouvelle", c'est parce que, vous le savez si vous êtes en couple, quand votre conjoint vous dit "il faut qu'on parle" ce n’est pas une bonne nouvelle qui vous attend. Donc je pars de ça et je parle du dialogue qui peut des fois être compliqué dans un couple et notamment sur l'humour quand on n'est pas forcément d'accord avec son conjoint sur une vanne ce qui est mon cas 9 fois sur 10.

Un spectacle humoristique mais engagé. Quel message vous voulez faire passer dans ce spectacle ?

Qu'on est capable de discuter les uns les autres sans s'engueuler. Même si on n'est pas d'univers similaires. Moi je viens de Versailles, ma meuf est plutôt de gauche radicale et ça ne nous empêche pas de bien nous entendre. C'est juste que le dialogue est indispensable et que dans un monde où aujourd'hui les gens se prennent la tronche de façon ultraviolente sur les réseaux sociaux pour un oui pour un non, il faut peut-être prendre un peu de recul.  

En plus de vos chroniques dans diverses émissions de radio et télé vous vous êtes fait connaître grâce à des petites vidéos courtes sur des sujets d’actu diffusées sur internet. Par exemple celle-ci sorti récemment en pleine polémique de « l’émoji homme enceint ».

Ces petites vidéos pour les réseaux sociaux, c’est un peu une nouvelle façon de faire de l’humour ?

Oui j'en fait une tous les 2-3 jours sur Instagram. Evidemment c'est une nouvelle façon de faire de l'humour parce que l'écriture n'est pas la même qu'en télé ou en radio où le public était captif. Là il faut le convaincre donc évidemment c'est nouveau. Et aujourd'hui il y a beaucoup moins d'émissions pour accueillir des humoristes. Il y a 10 ans on avait tout Canal+, il y avait des snipers chez Fogiel, chez Ardisson, il y avait Ruquier qui accueillait 4 humoristes tous les soirs. Tout ça, c'est terminé, donc il faut bien qu'on s'exporte ailleurs pour arriver à faire notre boulot. Et sur internet on n'est pas prisonnier entre la censure d'un côté et le politiquement correct de l'autre qui sont les deux fléaux contre lesquels on se bagarre en télé et en radio.

C'est une nouvelle façon de faire de l'humour mais ce qui est génial c'est que le retour des gens est immédiat. On a plein plein plein plein de messages d'amour toute la journée. Et la Lorraine j'y ai joué il y a quelques jours à Metz, c'est une des régions les plus gentilles de France. J'ai eu 4 bouteilles de mirabelle à la sortie.

Il y a quelques jours sur les réseaux sociaux justement vous avez voulu faire passer un message…

Alphonse Kierat n'a pas répondu pour le moment mais on a tenté de les mettre en contact... 

Le spectacle c’est donc ce jeudi à 20h au Gouvy. Le tarif c’est 24€. Les places sont en vente au Gouvy mais aussi le soir même à partir de 19h.