Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines


par Cédric Kempf
mardi 27 juillet 2021 à 05:40

Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

La clinique des faïenceries de Sarreguemines est dotée d’une machine encore rare en France

Seulement 10 cliniques canine et féline dans le pays ont cet outil. L’analyseur PCR est une révolution pour le quotidien des vétérinaires. Valérie Fabing est assistante vétérinaire à la clinique des faïenceries de Sarreguemines.

Son N°1 - Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

C'est une machine qui va faire des analyses PCR pour détecter des maladies infectieuses. Avec cette machine-là, on peut en détecter plusieurs, à peu près 6 à 7 maladies chez le chien et 5 maladies chez le chat, c'est vraiment des maladies très fréquentes dans ces espèces concernées.

On peut citer plusieurs maladies liées aux tiques pour le chien ou encore la gingivite pour les chats. Des maladies graves voire mortelles. Auparavant, pour connaitre les résultats, il fallait envoyer le prélèvement à un laboratoire. La réponse ne pouvait arriver que 3 à 5 jours plus tard. Un temps précieux manquant pour soigner correctement l’animal.

Son N°2 - Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

On mettait un traitement en place en fonction de la suspicion, on partait sur la chose la plus probable en fonction des symptômes, et on attendait le résultat pour confirmer qu'on a mis le bon traitement. Là, on part sur un résultat rapide et on pourra mettre le bon traitement tout de suite.

Cet analyseur PCR permet tout d’abord de faire un prélèvement sur l’animal malade. Le terme PCR est désormais connu de tous avec le coronavirus. Mais contrairement à l’Homme, il n’est pas invasif.

Son N°3 - Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

Chez les animaux, ce ne sera pas du tout un coton-tige qu'on va mettre jusqu'au sinus, c'est soit un prélèvement qui se fait au bout du nez, s'il y a un jetage nasal au niveau de l'orifice, soit après, sur les maladies transmises par les tiques, on fait un prélèvement sanguin, donc une prise de sang.

Ensuite, il y a tout un travail de laborantin pour identifier la maladie.

Son N°4 - Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

C'est des manipulations très minutieuses, on a des pipettes avec lesquelles on va prélever des micro-doses qu'on va mettre dans des tubes, retransférer, agiter, pour au final, se retrouver avec un tube qui va être mis dans l'analyseur et qui va mettre environ 30 minutes à nous sortir un résultat.

Une méthode fiable, innovante et surtout homologuée. Elle pourra être utilisée dès l’apparition des symptômes. Pour le propriétaire du chien ou du chat, aucun coût supplémentaire n’est instauré par rapport à la méthode précédente.

Bientôt utilisé pour le coronavirus ?

La question se pose s’il faut aussi tester nos animaux face à ce virus. Aujourd’hui, il existe une phase d’expérimentation. Les études se poursuivent.

Son N°5 - Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

On pourrait éventuellement aussi faire des analyses pour le Covid prochainement sur les animaux. On en parle très peu parce qu'il y a très peu de publications en France. On s'est rendu compte, qu'en Angleterre, il y a déjà eu des cas de cardiomyopathie chez le chat qui était associé à du Covid, donc cet analyseur va éventuellement aussi nous permettre de faire ça.

Une révolution parmi d’autres

En début d’année, la clinique des faïenceries a mis en place de la physiothérapie pour les animaux. Le but étant de soigner les blessures musculosquelettiques. Une rubrique dans la Mélodie Family avait été faite à ce sujet en début d'année.

Il y a deux ans, c’est un analyseur urinaire qui avait fait son apparition afin de détecter en autres les calculs rénaux et les cristaux.


19h-22h
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
19h-22h

Dans le reste de l'actu...

Pronostics hippiques du jeudi 18 juillet 2024

il y a 14 h 36 min

Du lit d'hôpital au cockpit, un jeune Forbachois est sur le point de réaliser son rêve

il y a 15 h 12 min

Votre monument préféré : Le château Utzschneider, témoin du luxe de l'époque

il y a 15 h 15 min

Les militaires du 16ème bataillon de chasseurs à pied de Bitche mobilisés pour la sécurisation des J.O

il y a 15 h 39 min

Pronostics hippiques du mercredi 17 juillet 2024

il y a 1 jour 14 h 36 min

Votre monument préféré : Les secrets de la Porte de Strasbourg à Bitche

il y a 1 jour 15 h 2 min

Sarreguemines dévoile sa saison culturelle 2024-2025

il y a 1 jour 15 h 25 min

Voir toute l'actu

Flash InfoL’agglo de Saint-Avold propose des aides pour l’achat d’un vélo à assistance électrique 

il y a 14 h 45 min

Flash InfoLe MozHell Open Air a lieu ce week-end à Insming 

il y a 14 h 49 min

Flash InfoUn jeune Alsacien a été placé en garde à vue, soupçonné d’avoir planifié des actions violentes lors des JO

il y a 14 h 51 min

Flash InfoLa préfecture du Bas-Rhin a dévoilé plusieurs préconisations de sécurité en vue du prochain marché de Noël de Strasbourg

il y a 14 h 54 min

Flash InfoLa RN4 entre Sarrebourg et Héming rouvre totalement dès aujourd’hui 

il y a 14 h 54 min

Flash InfoUn incendie s’est déclaré dans un logement inhabité à Sarreguemines hier 

il y a 14 h 57 min

Flash InfoMAASH s’implante à Carling pour reprendre le site de Metex NOOVISTA

il y a 1 jour 5 h 9 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par