Actualité


Dossier : Ces jeunes de Moselle et du Bas-Rhin mobilisés pour le climat

Dossier : Ces jeunes de Moselle et du Bas-Rhin mobilisés pour le climat

Photo : Cédric Kempf

Depuis plusieurs mois, les jeunes du monde entier se mobilisent pour le climat. En Moselle et dans le Bas-Rhin, des grèves ont eu lieu dans des lycées notamment à Sarreguemines et à Sarre-Union. Alexandre de Neufgrange (17 ans, lycée Sainte Chrétienne), Perrine de Diebling (17 ans, lycée Jean de Pange), Aurélien de Willerwald (18 ans, lycée Jean de Pange) et Mathis de Herbitzheim (16 ans, lycée Georges Imbert) y étaient pour suivre l'exemple de la jeune ambassadrice du climat Greta Thunberg.

En pleines vacances scolaires, nous les avons rencontrés pour parler d’écologie et surtout d'avenir. On leur a demandé s’ils en voulaient aux générations passées qui n’ont rien fait pour le climat.

Les 4 jeunes pensent constamment à leur avenir, mais ont-ils vraiment peur pour leur futur ?

 

Les jeunes face à l'inaction politique 

On en a profité pour parler des solutions qu'il faudrait adopter pour changer les choses. Mais selon eux, ces solutions ne sont pas mises en place à cause des hommes politiques qui refusent d'agir. 

Les 3 lycées ne comptent pas s’arrêter là. Pour se faire entendre des hommes politiques, ils comptent bien continuer à mettre en place des actions. La prochaine grève mondiale pour le climat aura lieu le 20 septembre prochain.

Des gestes au quotidien 

En attendant que les politiciens se réveillent, les jeunes, eux, se mobilisent. Dans leur quotidien, ils ont changé plein de choses. Voilà les petits gestes de tous les jours d'Aurélien pour l’environnement.

Mathis aussi essaye d’agir à son niveau.

En plus de convertir leurs parents, Mathis et Aurélien essayent d’impliquer plus de jeunes dans le mouvement pour le climat. Le problème c'est que ce n'est pas toujours facile de mobiliser les autres lycéens, surtout quand on leur demande de manquer des cours (et que les parents ne sont pas d'accord). 

Mathis Grossnickel : activiste pour le climat à 16 ans

Au lycée de Sarre-Union, l'organisateur des grèves cette année c'était Mathis Grossnickel, âgé de 16 ans. En plus des mouvements locaux, il est également très engagé au niveau national au sein du mouvement « Youth for climate ».

Le lycéen originaire de Herbitzheim avoue que ses parents étaient un peu réticents au début. Aujourd’hui, ils sont fiers de son engagement même si Mathis y laisse toutes ses économies.

Mathis, Perrine, Alexandre et Aurélien vont continuer le mouvement dès la rentrée. Pour eux, ce n'est pas grave de gratter les cours. Comme le dit Perrine : "à l'école on construit son avenir mais si la planète n'a pas d'avenir ça ne sert à rien". 

Margot Benabbas

| dimanche 4 août 2019 à 10:16 - Mise à jour à 10:49

Actualité

Delphine : la chanteuse qui s'exporte en Jamaïque

12/11/2019

Actualité

Un escalier monumental made in Dieuze pour l'entreprise Huawei

11/11/2019

Actualité

Sortez les doudounes : un petit coup de froid va toucher la région cette semaine

11/11/2019

Actualité

Attention aux travaux sur la voie rapide Forbach-Sarreguemines

11/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.